Commentaires de blog, ou comment flatter l’ego et voir son ego flatté

Après la course au trafic de blog, la course aux commentaires !

Il y a quelques semaines, quelques mois peut être, vous avez travaillé sur votre blog : hébergement, nom de domaine, design… Puis un jour, vous avez terminé votre 1er article. Vous l’avez relu un nombre presque infini de fois, vous l’avez illustré et vous avez cliqué sur publier le cœur battant. Et rien. Vous êtes en train de comprendre la notion de vide intersidéral… Alors vous publiez un deuxième, un troisième un quatrième article. Et tout à coup, un mail dans votre boîte : votre tout 1er commentaire quel joie ! Ça y est, la reconnaissance est là.

Et puis votre trafic de blog continue d’augmenter doucement, et avec, le nombre de commentaires. Vous réalisez enfin que vous êtes au tout début d’une nouvelle aventure !

Pourquoi les commentaires sont importants ?

Parce qu’ils ont toute leur place sur un blog

Un blog, ce n’est pas un monologue. Ce n’est pas non plus un cours magistral. Un blog c’est plutôt un forum où seul l’administrateur (le blogueur) posterait les sujets à aborder, mais où chacun pourrait débattre.

Le blogueur expose un avis, parfois le sien, parfois il part de témoignage d’autres personnes, et le développe, l’argumente, dans un sens, dans l’autre. Le but est d’avoir fait le tour d’un sujet de la manière la plus complète qu’il soit.

Mais, et c’est important, un blogueur, tout expert qu’il soit (ou pas), n’a pas la sciences infuse. Il peut avoir omis un détail, ou survolé une idée non négligeable… Et c’est là que les commentaires prennent toute leur importance ! Je les vois comme la deuxième partie d’un article, tant ils peuvent apporter quelque chose au débat. D’ailleurs, de plus en plus de blogs affichent : « mon blog se nourrit de vos commentaires » !

Les commentaires sont primordiaux car un blogueur a besoin de retours

Savoir qu’un de nos articles est lu jusqu’au bout, qu’il a suscité une réaction et qu’un lecteur a pris quelques minutes pour le dire ne peut être qu’une source de motivation supplémentaire pour un blogueur qui a passé quelques heures dessus !

De plus dans certains commentaires, les lecteurs posent des questions au blogueur, ou lui parlent de solutions alternatives aux siennes. Cela peut donner de nouvelles idées d’articles.

Enfin, parfois, ils se montrent plus critiques, et se contentent d’écrire qu’ils ont été déçus car ils n’ont pas trouvé ce qu’ils cherchaient. Dur certes, mais cela permet de mieux connaître ses lecteurs, d’appréhender leurs attentes, de s’adapter à eux (puisque c’est pour eux qu’on écrit).

Les commentaires sont un indice de popularité

Le trafic est une donnée presque confidentielle en France. Peu de blogueurs acceptent de donner leurs chiffres, et pour les rares qui en donnent, les données sont parfaitement invérifiables par un tiers ! Et quand bien même elles seraient vérifiables, selon les outils de mesure utilisés, les chiffres de visite peuvent aller du simple au triple !

Alors comment reconnaître la popularité d’un site de manière objective ? La piste des commentaires semble à première vue intéressante. Plus il y a de commentaires sous un article, plus cela signifie que la communauté du blogueur est engagée… et plus cela donne de la crédibilité à l’article, au blog.

Qui commente un blog ?

En général, on dit que moins de 1% des visiteurs poste un commentaire. Ceux qui commentent, sont en grande majorité des blogueurs. Je le vois sur mon blog, mais aussi sur ceux que je visite.

D’ailleurs pour tout dire, avant de devenir blogueuse, j’étais moi-même consommatrice d’information. Je lisais des blogs presque quotidiennement. Certains étaient même dans mes favoris.

Je me souviens d’un article qui m’a particulièrement fait rire, parce que je m’y retrouvais à 100% et que la blogueuse comme moi n’avait pas de solution ! Je l’ai même fait lire à mon mari. Il est toujours dans mes favoris… et pourtant, je n’ai jamais laissé de commentaire.

A l’époque mon mari m’avait bien suggéré d’en écrire un, mais je lui ai répondu : « je marque quoi ? » Ben oui, c’est vrai, un « bravo » ou un « super, j’ai ri du début à la fin » est tellement peu intéressant par rapport à l’article lui-même ! Quel intérêt ?

Et puis je suis devenue blogueuse… et commentatrice de blogs ! Ce qui a changé ? J’ai compris à quel point cela faisait plaisir de recevoir des réactions sur un article sur lequel on a passé quelques heures ! Même un simple « super article » qui ne fait absolument pas avancer le débat…

Et puis accessoirement, je l’avoue, j’essaie d’être dans les premières à commenter et de travailler mes commentaires, parce que j’ai le secret espoir (plus si secret maintenant), que le blogueur lui-même ou un de ses visiteurs curieux viendra me lire !

Pourquoi certains articles/blogs sont commentés, et d’autres pas ?

Certains articles ou sujets ne se prêtent pas aux commentaires

Il est évident que tous les sujets d’articles ne sont pas susceptibles d’entraîner des milliers de commentaires ! Certains sujets sont trop techniques, ou simplement n’appellent pas à commentaires… Je le vois sur mon blog : mes articles voyage suscitent beaucoup moins de réactions que mes articles blogging. Est-ce dû à la qualité ou au sujet ?

Que mes articles blogging aient pas mal de réactions, cela me semble normal puisque je suis en train de construire un blog et que les questions que je me pose, d’autres blogueurs/commentateurs se les sont posées ou se les poseront un jour. Mes articles voyages ont eux moins d’engagement, d’une part parce qu’ils sont moins lus (davantage de concurrence de la part des blogueurs voyage) et d’autre part parce qu’ils touchent moins les lecteurs (destinations hors sentiers battus, sur lesquelles peu de monde se renseigne…).

Mais toute catégorie confondue, j’ai remarqué que les articles qui suscitent le plus de commentaires de la part de ses lecteurs sont ceux qui font appel à l’émotion. Il faut trouver le juste équilibre entre article consensuel et journal intime version 2.0. Vos lecteurs doivent se reconnaître dans votre expérience sans se sentir gênés.

Différents moyens de favoriser les commentaires

Il est bien sûr possible d’interroger un lecteur tout au long de son article. Cela coupe le rythme, et aide à maintenir son attention. Mais quelle chance avez-vous qu’à la fin de votre article, il rebondisse sur votre 3ème phrase ? Quasiment aucune !

Autrement dit, tout se joue sur la conclusion de votre billet. A vous de réussir à ouvrir le débat, à poser des questions ouvertes, à inciter les gens à raconter leurs propres expériences… C’est en fait ce qu’on appelle le call to action : une petite phrase qui invite le lecteur à agir et qui oriente son action.

L’argent va à l’argent, le trafic va au trafic… et les commentaires vont aux commentaires

Ainsi va la vie !

Le premier commentaire est le plus difficile à obtenir pour un blogueur débutant. Forcément moins pour celui qui a déjà toute une communauté autour de lui… En fait, pour le blogueur déjà influenceur, c’est le contraire qui se passe  tout le monde veut commenter en premier afin d’avoir une chance de se faire remarquer !

Mais revenons au blogueur débutant. Voir qu’un article a déjà une semaine voire pire, deux et qu’il a toujours zéro commentaire n’est pas très incitatif pour un lecteur… Être le premier à partager une expérience sans savoir comment elle va être reçue, ni s’il aura un retour peut être intimidant pour quelqu’un qui n’a pas l’habitude.

Il existe plusieurs solutions à cela :

  • – écrire soi-même les premiers commentaires et/ou demandez à vos amis d’en mettre quelques uns
  • – promouvez davantage vos articles, plus ceux-ci sont lus, plus statistiquement vous avez des chances de gratter quelques commentaires
  • – intégrez des groupes facebook d’entraides entre blogueurs. Certains permettent de faire des échanges de commentaires
  • – faites appel à des gens qui se proposent de mettre des commentaires à droite à gauche
  • achetez des commentaires (c’était encore possible il y a quelques années, peut être que ça reviendra ?)

Une forme un peu particulière de réaction : le commentaire sous forme de réponse

Il s’agit de répondre à un article en écrivant un billet dédié sur son propre blog, puis de laisser le lien de l’article en commentaire sur le blog.

Bien entendu, pour réussir un tel exercice, il faut que le sujet vous inspire, et que vous soyez capable d’écrire quelque chose d’original et de substantiel. Qu’il y ait une véritable valeur ajoutée quoi !

Bref, cela demande un gros travail, mais je crois réellement que les retombées peuvent être intéressantes. Vous allez être remarqué par le blogueur, qui sait, vous gagnerez peut être un backlink,voire une invitation à écrire pour lui un prochain article. Et accessoirement, vous vous ferez également remarquer par ses lecteurs, qui deviendront qui sait vos futurs lecteurs également.

J’ai pour ma part écrit une fois un article réponse, il y a quelques mois. C’était en fait, une réponse à un article qui m’avait agressée, vraiment, du genre : tout le monde peut gagner 8000 euros en travaillant 15 min par semaine sur son blog, si votre blog ne décolle pas, c’est de votre faute, vous ne vous y investissez pas etc.

Alors j’avais écrit que tout le monde n’ouvre pas un blog pour s’en mettre plein les poches. Qu’un blog pouvait parfois avoir d’autres intérêts comme s’investir d’avantage dans une passion, ou être une mémoire de nos meilleurs souvenirs…

Et puis finalement, j’ai trouvé mon article réponse trop…engagé. J’ai eu peur de la polémique : moi petite blogueuse toute récente, oser répondre ça à un blogueur très influent ! Je ne m’y voyais plus. Je n’avais pas les épaules pour commencer une polémique.

Comment modérer les commentaires

Les 3 types de commentaires

Il y a tout d’abord les commentaires constructifs. Ceux qui plussoient notre point de vue en argumentant d’une autre manière, ceux qui font quelques corrections ou qui apportent quelques précisions. Ceux-là, je les valide avec plaisir. Ce sont parfois eux qui m’inspirent de nouveaux articles.

Puis on trouve les commentaires qui ne font pas avancer le problème mais qui sont quand même agréable à lire ! Parmi eux les « hmmm ça a l’aire bon » pour un article de cuisine, les « oh super j’avais justement envie de lire ce livre/ce film », pour un blog lecture, ou encore les « t’es jolie » d’un blog mode.

Arrivent enfin les spams et autres trolls. Ce sont les seuls commentaires que je ne valide pas, soit parce que le message est strictement publicitaire, insultant, à caractère sexuel. Ceux là sont classés à part par Askimet et je les efface toutes les semaines.

Faut-il répondre aux commentaires ?

Pour ma part, jusqu’ici, j’ai toujours répondu aux commentaires, qu’ils soient dits constructifs, ou qu’ils m’aient simplement fait très plaisir.

Pourquoi ? Tout simplement parce que c’est ma manière de montrer au lecteur qui a pris quelques minutes pour me donner un avis, que cela m’a touchée. Parfois ce lecteur revient et me répond à son tour. S’en suit un véritable échange, n’est-ce pas d’ailleurs le but des commentaires ?

Faut-il fermer ses commentaires ?

La possibilité de fermer ses commentaires au bout d’un certain temps

Pour ma part, je vois les commentaires comme un moyen d’échanger avec ses lecteurs. C’est à dire qu’ils commentent et que je réponds. Si à un moment dans la vie de mon blog, je n’ai plus le temps de modérer les commentaires ou d’y répondre, cette option me semble très judicieuse.

Ceux qui ferment carrément leurs commentaires

Certains gros blogueurs ont fermé les commentaires justement en raison du temps que cela leur demandait. Je le comprends tout à fait : la fonction première d’un blog est d’écrire pour partager, pas de faire des réponses aux courriers des lecteurs ! Et puis, ce sont déjà des blogueurs influents, qui ont fédéré une immense communauté et qui ont prouvé leur valeur. Quelle preuve sociale supplémentaire quelques centaines de commentaires (pas tous de qualité) leur apporterait ?

Néanmoins pour moi, la section commentaires est ce qui différencie un blog d’un site internet. Certes je sais (pour l’avoir vu) que certains blogs réussissent à se développer sans cette section, mais bien souvent ces blogueurs invitent leurs lecteurs à interagir avec eux que les réseaux sociaux où pour le coup, ils sont très actifs… Et oui, il n’y a pas de secret, pour réussir à fédérer une communauté, il faut être présent !

Pour ma part, je ne pourrais pas. Passer des heures sur un article, pour l’écrire, l’illustrer, le mettre en page, le promouvoir et n’avoir aucun retour dessous est juste inenvisageable ! Et puis, un commentaire sur Hellocoton, ou sur Facebook, un retweet sur tweeter, même s’il me fait plaisir, n’a pas le même impact à long terme. Si à un moment je veux le relire, j’aurai du mal à le retrouver, je devrais y passer des heures.


Cet article fait partie de l’événement interblogueurs #CoulissesDuBlog créé par Mia, du blog Trucs de Blogueuse. Dorénavant, chaque lundi, je publierai un article où je vous ferai partager quelques anecdotes sur la vie de mon blog.

Pour lire les autres participations, c’est ici. Pour participer vous aussi à l’événement, le règlement est ici.

 

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 réponses à Commentaires de blog, ou comment flatter l’ego et voir son ego flatté

  1. Line dit :

    Au lancement de mon blog, je n’avait pas activer les commentaires. J’avais en fait un peu peur des retours négatifs, que le thème général du blog ne plaise pas, pas certaine de ma plume. J’avoue tout à fait qu’un commentaire constructif et positif est encourageant ! Ca motive, c’est un moteur. Au final, je ne le regrette pas ! (je ne savais qu’il était possible d’acheter des commentaires 😮 ).
    Et astuce n°8654, laisser le lien de son blog bien visible pour espérer un passage éclair !
    http://la-parenthese-psy.com/

    • Plume dit :

      Ça l’a été, cf l’article que j’ai mis en lien. Je n’ai rien trouvé en France actuellement. Mais à l’heure où on achète des like, des followers instagram et Twitter, plus rien ne m’étonne.
      En même temps, je ne juge pas, l’effet preuve sociale est si important sur le Web.
      Et ton astuces n°8654 fonctionne souvent bien… d’ailleurs, je m’en vais te lire !

  2. Ping :Les commentaires sur mon blog : comment je les gère ? #CoulissesDuBlog n° 9 - Trucs de Blogueuse

  3. Cilmus dit :

    Je suis d’accord avec toi, même un simple « super article » ou « j’aime bien ce que tu fais », même s’il n’apporte pas de réponse ou ne fait pas avancer ton article est toujours très agréable à lire. Après tout, on fait un blog avec l’espoir d’être lu, non ? Même si on ne compte pas forcément le monétiser…
    (Bon, mon commentaire va faire partie de la team #JeNeSuisPasConstructifMaisJeFaisPlaisir ! 😳

  4. Amelie dit :

    Ah le premier commentaire ! Pour mon premier blog j’en aurais presque versé ma petite larme ! On se dit « wouaw, quelqu’un a lu ce que j’ai écrit et a eu envie de me répondre c’est un truc de dingue ! ». Je suis comme toi, j’ai a cœur de répondre à chaque commentaire. Parfois c’est difficile parce qu’ils n’amènent pas de réponse. Si vraiment je sèche, je like :p

    • Plume dit :

      Oui c’est aussi une solution… Sauf qu’il n’y a pas de bouton like ici lol.
      Par contre sur facebook c’est ce que je fais.