l’orthographe de blog en blogue

Aujourd’hui, un des premiers conseils qui est donné à de jeunes blogueurs est de soigner son orthographe. Bien évidemment, il ne s’agit de juger ou de stigmatiser ceux qui ne maîtrisent pas ces règles. Cependant, il n’est jamais inutile de rappeler qu’un site truffé de fautes a très peu de chance de fédérer, un jour, une communauté de lecteurs. Donc pour un peu que le blogueur ait une certaine ambition, il est important pour lui, pour son image, pour sa crédibilité, de combler ses lacunes en se perfectionnant, en compensant ou en délégant, tout simplement !

Pourquoi ? Comment ? C’est justement le sujet de l’article.

Pourquoi on ne badine pas avec l’orthographe ?

C’est l’orthographe qui donne un véritable sens au mot

Écrire un mot phonétiquement, c’est seulement reproduire un son. Mais écrire un mot avec sa véritable orthographe, c’est en dévoiler sa signification.

En effet, un mot, ce n’est pas seulement une phonétique, c’est aussi une histoire, des racines… Avec son préfixe, son suffixe, son radical simple ou ses radicaux qui se superposent, un simple mot offre, à qui prend le temps de l’analyser, tout un monde de découvertes…

Un exemple pour vous laisser convaincre ? Imaginez que vous ne connaissiez pas le mot philanthrope. Vous lisez « filantrop », vous vous demandez ce que cela signifie, et vous ne le trouverez pas dans le dictionnaire ! Vous  lisez philanthrope, c’est à dire phil (du grec aimer) et anthrope (du grec homme), vous en déduisez que c’est celui qui aime les gens, et même pas besoin de dictionnaire.

D’ailleurs une fois que vous aurez compris cela, vous comprendrez ce qu’est un orchestre philharmonique, un philosophe, et vous ne confondrez plus hydrophile et hydrophobe… Et oui, si l’étymologie est la sciences du vrai, il y a bien une raison à cela !

Les fautes d’orthographe agacent au point qu’au final, on ne retient qu’elles

Mettez-vous en situation

Imaginez vous un coup de téléphone, votre père vous annonce que votre mère a été hospitalisée en urgence. Vous essayez de comprendre pourquoi…mais la ligne grésille : un petit bruit anodin en apparence, mais continu. Vous raccrochez, comment vous sentez vous ?

Certainement un peu agacé d’avoir dû raccrocher prématurément. Et aussi inquiet pour votre mère, parce que vous étiez concentré sur le grésillement. De ce fait, vous n’avez pas retenu tout ce que votre père disait.

Les fautes d’orthographe, c’est la même chose : c’est un grésillement dans un texte, aussi agréable qu’une poussière sur une plaquette de frein, une craie qui grince sur le tableau noir, la roulette du dentiste sur une prémolaire, le bourdonnement d’un moustique en pleine nuit, les travaux des voisins un dimanche après midi…

Je vous montre ?

Lisez ceci :

L’ortograf, C pa compliké… C 1 peu com les maths, ya D règl é, com le rest, cela Ctudi é s’aplik.

Même si votre cerveau réussit à faire la gymnastique pour lire ce texte, je ne suis pas sure que vous l’ayez compris véritablement.

Alors maintenant, lisez ceci :

L’orthographe, ce n’est pas si compliquer… c’est un peu comme les maths, il y a des règles qui la régissent et, comme le reste, cela s’étudit et s’applique !

Que retenez-vous ? Que tout le monde peut apprendre l’orthographe, ou que j’ai mis ER à compliquer et T à s’étudit ?

Et maintenant ?

L’orthographe, ce n’est pas si compliqué… c’est un peu comme les maths, il y a des règles qui la régissent et, comme le reste, cela s’étudie et s’applique !

Ça change tout non ?

Alors c’est exact, une faute de grammaire, d’orthographe n’est pas grave en soi, néanmoins, trop de fautes obligent à ralentir la lecture et à analyser davantage la forme que le fond de l’article. Un peu dommage pour celui qui a travaillé si dur sur son article !

Ce que l’orthographe dit sur vous

L’orthographe, la syntaxe et la grammaire sont la carte de visite d’un auteur

Lorsqu’on ne connaît pas un auteur, on se fabrique une image de lui à partir de certains éléments qu’il veut bien dévoiler, le ton de ses récits, son style, son vocabulaire et son orthographe.

S’il dit une bêtise avec une bonne orthographe, il aura le droit certainement à une rapide remarque en commentaire, ou peut-être en message privé. Mais la même bêtise avec une orthographe désastreuse le cataloguera rapidement dans l’inconscient populiste (voire populaire), comme une personne ayant une intelligence réduite ou à défaut une personne sans intérêt.

Pourquoi ? Parce que dans l’esprit des gens, une faute d’orthographe ne peut avoir que trois causes :

  • – une faute d’inattention qui démontre un manque d’implication dans la rédaction
  • – un manque de pratique ou un oubli de la règle de grammaire associée. Ça aurait été judicieux de l’apprendre ou de la revoir avant de cliquer sur publier !
  • – un ce n’est pas important, preuve d’un manque de perfectionnisme

Cette citation de Bernard Pivot dans Les mots de ma vie résume tout : « avoir la meilleure orthographe possible, c’est montrer de l’estime pour nos amis les mots et de la politesse pour les gens qui nous lisent. Une orthographe déplorable, calamiteuse, c’est comme ne pas se laver et avoir mauvaise haleine. »

Mais n’oublions pas qu’il faut de tout dans une société, même des gens qui ne se lavent pas !

L’orthographe tend à devenir un sujet glissant, peut être même autant que la politique et la religion !

Les bons en orthographe réclament à corps et à cris le respect des lecteurs et une meilleure relecture des articles. Oui, oui, je parle des esprits supérieurs qui se gargarisent de détecter une faute d’orthographe (qui parfois n’en est même pas une) dans un journal de 40 pages ! Tandis que les mauvais en orthographe essayent de lutter pour leur droit de s’exprimer et d’alimenter les débats malgré leurs fautes.

Non, ne me dites pas qu’ils le peuvent, combien de fois j’ai vu de longs messages écrits dans un français très personnel avoir pour seule réponse : pas de langage SMS (alors que la personne avait un problème, ou qu’elle cherchait à donner un point de vue sur un débat).

D’ailleurs, je suis toujours profondément outrée sur les forum, lorsque je lis sur des sujets déjà chauds des réponses du style : quand on ne sait pas écrire on se tait, ou apprend la France ou retourne d’où tu viens…(oui oui apprendre sans s en plus). Lamentable une telle violence, parfois seulement pour un ER à la place d’un é, alors que l’argumentaire était chiadé !

Quelle conséquence pour un blog ?

Une mauvaise orthographe donne peu de crédibilité à un blog / à une entreprise

Nous recevons tous des courriels indésirables. Dernièrement, j’en ai reçu un de soit-disant paypal : même logo, même charte graphique, une adresse et un numéro de téléphone en région parisienne (que je n’ai pas testé). J’étais apparemment débitrice de 33 euros depuis presque un an. J’aurais reçu plusieurs courriers à mon adresse. Mon dossier était remis au service contentieux, et j’avais 4 jours pour régler ma dette sans quoi ils mandataient un huissier à mes frais pour récupérer la somme.

J’ai effectivement un compte paypal dont je ne me sers plus depuis longtemps. D’ailleurs, de mémoire j’ai déménagé sans avoir fait le changement d’adresse du compte, ce qui expliquait les courriers non reçus. Tout était crédible sauf un détail : une faute d’orthographe dans le début du mail. Je n’ai pas cliqué que leur lien, j’ai vérifié, et d’autres personnes avaient reçu exactement ce même mail !

Ouf ! Tout cela pour vous prouver qu’à raison ou à tort, et bien que les problèmes de dysorthographie et de dyslexie soient de plus en plus médiatisés, une bonne orthographe / syntaxe / grammaire inspire la confiance, tandis que l’inverse suscite la méfiance.

Une mauvaise orthographe peut empêcher un bon référencement

Je pense que vous vous en doutiez, mais une bonne orthographe est indispensable au référencement d’un site par les moteurs de recherche.

En effet, lorsque votre article sera indexé par Google (pour ne citer que lui), celui-ci ne demandera pas aux petits robots qui travaillent pour lui de corriger votre orthographe ou vos coquilles. Ainsi imaginez que vous ayez écrit ceci : comment écrire des aticles percutant ?, et que les internautes cherchent justement comment écrire des aRticles percutants, vous risquez de ne pas apparaître dans leurs résultats de recherche.

Pour réussir à sortir du lot,  et ne plus être un blog parmi les 8 millions de blogs recensés dans le monde (en 2005), ni une page parmi les 500 mille pages publiées chaque jour, c’est à nous, blogueurs, de faire des efforts pour permettre aux petits robots de bien identifier notre site. Pour cela, pas de secret : soigner son orthographe, ne pas hésiter à utiliser des synonymes du mot clé choisi (eux aussi correctement orthographiés).

De toutes les façons, que ce soit pour les robots Google ou pour ses lecteurs, écrire avec un vocabulaire riche, précis et juste est toujours gage de qualité.

Une mauvaise orthographe peut modifier le sens d’un message

Imaginez le gros titre de votre journal local le 26 décembre (donc le lendemain de Noël) : Crises de foi pendant le réveillon.

Si vous ne maîtrisez pas l’orthographe, vous lirez peut-être l’article en plaignant tous ces gens malades… Avant de comprendre que les églises et autres lieux de culte sont restés déserts ces derniers temps. Oups, heureusement que vous avez lu l’article en entier avant d’en parler !

Un autre exemple  : Marcel rejoint sa femme près d’une petite clairière. Alors qu’il la longeait, il sentit son cœur battre de toutes ses forces.

Marcel rejoint sa femme près d’une petite clairière. Alors qu’il l’allongeait, il sentit son cœur battre de toutes ses forces.

Pas tout à fait la même chose non ? Mais ne vous inquiétez pas, il n’y avait pas d’enfant dans les parages !

Blogueur et mauvais en orthographe : des solutions existent

Non mais allô quoi ! Tu as un blog et tu es nul en orthographe ? C’est comme si je te dis t’es écrivain et tu n’as pas de stylo !

Non, je plaisante !

Comme je le disais précédemment, posséder une bonne orthographe n’est pas la garantie d’intelligence ou de don pour l’écriture. D’ailleurs on dit toujours mieux vaut une tête bien faite qu’une tête bien pleine !

Alors comment bloguer avec des problèmes de dyslexie ou de dysorthographie ? Tout simplement en utilisant des outils mis à disposition pour justement palier à ces problèmes : les correcteurs orthographiques.

Comparatif des corrections effectuées par Scribens, Reverso, Cordial et Bonpatron

Rien que pour vous, reprenons un texte trouvé sur la toile pour tester les différents outils gratuits disponibles en ligne :

texte tiré de notuxedo avec de nombreuses fautes d'orthographe experiences en famille

Les résultats :

  • Scribens note en bleu les fautes de typographie (espace avant le point, et l’absence d’espace avant les deux points), en vert la faute de conjugaison (sauf que ce n’est pas le bon verbe), et en rouge les fautes d’orthographe. En passant la souris dessus, j’obtiens les explications et propositions de correction.

résultat du correcteur orthographique scribed reste quelques fautes d orthographe experiences en famille

Il me reste au final 6 fautes : un s manquant à fautes, er à installé, peut au lieu de peux, utilisée au lieu de utilisé, c’est au lieu de sais, quand même au lieu de comme même.

  • Cordial corrige automatiquement les fautes d’orthographe et de grammaire et souligne les corrections. En passant le curseur dessus, on obtient l’explication. Le rouge est un point litigieux.

resultat du test de cordial.fr outil en ligne, reste très peu de fautes experiences en famille

Il me reste au final une faute de typographie (l’espace avant le point a été détecté, mais pas l’absence d’espace avant les deux points), sait important, comme même et les majuscules en début de phrase

  • Reverso passe en vert les fautes d’orthographe, en bleu celles de grammaire. Comme avec les autres correcteurs, on peut obtenir des précisions

resultat du test orthographique reverso assez mauvais experiences en famille

Comment dire, le résultat est mitigé. La typographie n’est pas corrigée, les majuscules manquantes ne sont pas vues, à installé est devenu a installé (plus logique mais toujours faux), sait au lieu de c’est, comme même n’a pas été détecté, et ses la vie est devenu ses les vies (no comment !)

  • Bonpatron, surligne les erreurs et nous explique à quelle règle se référer. Par exemple, pour soumit : revoir la règle du participe passé, j’ai su, j’ai mis …, mais rien n’est corrigé automatiquement.

Résultat sans appel : toutes les erreurs ont été signalées hormis les majuscules. Ne vous inquiétez pas, le correcteur de word par exemple corrigera parfaitement cela !

Blogueur et nul en orthographe ce n’est pas insurmontable

Présenter un blog truffé de fautes c’est comme se présenter à un entretien d’embauche avec une tâche sur la chemise. Ce n’est pas très grave, mais ça ne donne pas une bonne image. Heureusement, vous pouvez pallier à cela en utilisant ces outils (gratuits). Ils permettent en effet d’obtenir de très bons résultats (parfois même meilleurs que certains logiciels payants qui ont pourtant pignon sur rue !).

Et vous, considérez-vous l’orthographe important ?

PS : je m’en vais relire mes articles plus anciens, pour éviter de passer pour une imbécile…


Cet article fait partie de l’événement interblogueurs #CoulissesDuBlog créé par Mia, du blog Trucs de Blogueuse. Dorénavant, chaque lundi, je publierai un article où je vous ferai partager quelques anecdotes sur la vie de mon blog.

Pour lire les autres participations, c’est ici. Pour participer vous aussi à l’événement, le règlement est ici.

 

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

18 réponses à l’orthographe de blog en blogue

  1. Ouaw, super article hyper complet, un grand bravo !
    Je plussoie ! 😉

    • Plume dit :

      Merci beaucoup ! J’avais peur de paraître trop « intégriste » dans mes propos… C’est un sujet tellement polémique, surtout avec la réforme de l’orthographe dont tu parles toi-même !
      Mais au fond de moi, je me doutais bien que tu serais d’accord avec ça (même avant que tu ne publies ton article), vu que je n’ai jamais repéré de faute sur ton blog !

  2. Mylene dit :

    comme toi, je pense que les fautes sont importantes pour un blogueur, évidemment je dois en laisser passer quelques unes de temps en temps mais je tache de me relire plusieurs fois. J’estime que c’est un minimum vis à vis des lecteurs 🙂

    • Plume dit :

      Disons que grâce aux outils actuels, il est désormais possible à tous de s’améliorer en orthographe. Alors effectivement, j’ai tendance à trouver qu’un blog rempli de fautes est un manque de respect pour le lecteur.
      Mais je module mes propos : maintenant que nénuphar peut s’écrire nénufar, et que oignon peut s’écrire ognon, peut être que je vois des fautes là où il n’y en a pas !

  3. ludo dit :

    Excellent article, on est complètement en en fase, euh pardon, en phase 😉

    Tout à fait d’accord sur le fait que des fautes d’orthographe à répétition dans des articles de blog décrédibilisent son auteur. Heureusement, les outils que tu cites permettent de rectifier le tir.

    • Plume dit :

      Ça ne fait pas tout, mais ça limite effectivement les dégâts.
      Ce que je trouve le plus dommage, ce sont les gens qui savent qu’ils ont des difficultés en orthographe (ce qui en soi n’est pas une honte) et qui ne passent justement pas leurs écrits dans ces correcteurs.

  4. Filo dit :

    Démonstration:
    Article très bien écrit ET documenté, mais bam il est resté une faute!;)
    (désolée je n’ai pas pu m’en empêcher, mais ça n’enlève rien à la qualité du texte)
    ici: »Ouf ! Tout cela pour vous prouver qu’à raison ou à tord » (tort)

  5. Ping :Les fautes d’orthographe, on en parle ? #CoulissesDuBlog n°3 - Trucs de Blogueuse

  6. DeuxAimes dit :

    Hello ! Très bon sujet en effet ! je vais essayer de faire attention à mon commentaire du coup…
    Cela arrive à tout le monde de faire quelques fautes, mais c’est vrai que cela peut vite devenir gênant. Je ne suis pas une pro de l’orthographe, mais j’utilise les mêmes outils que toi et je n’ai pas encore reçu de plaintes sur mon blog ! En espérant que ce soit bon signe ! haha
    Belle analyse en tout cas ;D
    Bise, à Bientôt
    Marine (DeuxAimes)

    • Plume dit :

      Merci Deuxaimes.
      Oui faire des fautes, c’est excusable… C’est surtout en faire trop qui peut rendre la lecture plus fastidieuse. Enfin, c’est comme dans la vie, c’est l’excès qui n’est pas bon !

  7. Magali dit :

    Bel article, très complet, qui laisse transparaitre une certaine passion pour les mots et l’écriture.

  8. Edith dit :

    Bel article. C’est vrai l’orthographe est un élément important, pour les blogueurs et dans la vie de tous les jours…
    Mais il est difficile de ne pas en laisser passer même si on se relit 10 fois!
    « De toutes les façonS »?! (paragraphe concernant le référencement) 😉

    Bon dimanche

  9. Très bon article et très vrai et les blogs avec trop de fautes je ne peux pas et effectivement, le texte perd tout son sens et son intérêt, on est pas à l’abri d’une erreur mais trop c’est trop

  10. Très bon article et complet. Merci ! Même si je suis bonne dans les matières du français, avec la fatigue, il m’arrive de faire des fautes, et ça peut être fort utile d’avoir un correcteur – notamment Bon patron qui est pile ce dont j’ai besoin !