Facebook : tout ce qu’il faut savoir pour faire connaître son blog

Depuis quelques années, les réseaux sociaux pullulent : Facebook, twitter, Instagram, Snapchat… On les retrouve même en applications sur nos téléphones et nos tablettes. Cette mode, que certains pensaient passagère (je plaide coupable), est devenue en fait un véritable moyen de communication, d’accès à l’information et de partage. D’ailleurs, aujourd’hui, qu’on soit blogueur(se), freelance, à la tête d’une entreprise ou même à la recherche d’un emploi, il est presque impensable de ne pas les utiliser, vous ne trouvez pas ? Moi si !

Pourquoi, en tant que blogueur(se), il est important d’être au moins présent sur Facebook ?

Voici un petit florilège des raisons qui m’ont poussée à être présente sur ce réseau social !

Se passer de Facebook aujourd’hui, c’était comme se passer d’internet il y a 15 ans : faisable, mais peu conseillé !

Facebook, c’est plus d’un milliard d’utilisateurs actifs mensuels, dont 30 millions rien qu’en France. A lui seul, il enregistrait en 2015, 90,2 % de l’ensemble des partages sociaux contre déjà 81,9 % en 2014. Ces chiffres vous donnent le vertige ?  C’est normal ! Facebook n’est rien de moins que le plus grand réseau social au monde et le 3ème site le plus visité du net d’après l’Alexa rank !

alexa rank Facebook

Sachez-le : la plupart de vos lecteurs s’y sont inscrits !

Alors, quoi de mieux pour vous, pour votre blog/votre entreprise qu’être là où se trouvent vos lecteurs/vos clients potentiels : sur Facebook ?

La viralité de Facebook vous peut vous permettre d’accroître rapidement votre visibilité

La grosse force de Facebook est sa viralité : vous publiez un article sur votre mur et chaque personne qui le lira pourra le partager à son propre réseau qui lui-même pourra à son tour le partager !

Avez-vous vu circuler cette photo de ce professeur grenoblois qui voulait prouver à ses élèves de 4ème la puissance des réseaux sociaux ?

exemple du professeur qui voulait montrer à ses élèves la viralité potentielle d'un post Facebook experiences en famille

En 15 jours, 17 millions de personnes ont vu cette publication, qui a suscité plus d’un million de réactions, commentaires et partages.

Apparaître sur Facebook permet d’améliorer son référencement

Enfin, pas directement ! En effet, même si vos articles reçoivent un grand nombre de like et deviennent viraux, des études ont montré que cela n’aura aucun impact sur le positionnement de vos pages dans les résultats de recherche de Google (je ne sais pas pour les autres moteurs de recherche).

De plus, impossible d’améliorer son référencement en termes de backlinks puisque tous les liens que vous y publierez sont réputés être en nofollow.

Cependant, s’il n’y a pas de lien direct entre présence sur Facebook et référencement Google, il y a bien un lien indirect. Être présent sur les réseaux sociaux permet de se créer une communauté. C’est cette communauté qui en parlant de vous, en réalisant des interviews, en répondant à vos articles, etc, est susceptible de produire de futurs liens de « haute-qualité ».

Être présent sur Facebook, c’est parler directement aux personnes qui partageront vos articles.

Attention, ce point est particulièrement important si vous souhaitez monétiser votre blog.

Les réseaux sociaux en règle générale, permettent de faire réaliser au lecteur ou au client que derrière les lignes qu’il vient de parcourir, il y a un blogueur ou une blogueuse souvent bien sympathique et surtout facilement accessible.

Le lecteur/client se pose une question, direction votre mur pour vous la poser. Une réponse, un remerciement, quelques formules de politesse, la conversation est engagée ! Ce lien direct entre vous et vos lecteurs/client vous rend moins commercial, plus humain.

Grâce à cette relation privilégiée, ces derniers pourront s’identifier à vous. Ils auront envie de tester vos produits, d’en commander de nouveaux ou de faire appel à votre expertise. Peut être même mieux, ils parleront eux-même de vous, de votre blog, de vos articles. Est-il nécessaire de vous dire que l’impact sera bien plus grand que si vous en assuriez vous-même la promotion ?

Ça y est, vous aussi vous êtes convaincus ? Alors, voyons la suite.

Profil ? Page ? Groupe ? De quelle manière être présent sur Facebook ?

Commencez par créer un compte personnel.

Pour débuter sur Facebook, vous devez obligatoirement créer un profil à votre nom. Pourquoi ? Tout simplement parce que Facebook est une communauté dans laquelle les gens communiquent en exposant leur identité réelle.

D’ailleurs c’est expliqué dans les conditions générales que vous devez lire et accepter avant de finaliser votre inscription :

Rubrique 4, inscription et sécurisation des comptes : « les utilisateurs donnent leurs vrais nom et de vraies informations les concernant »

Alors, je sais qu’il est tentant de créer un compte personnel Facebook spécifique au nom de son blog ou de son entreprise. En effet, dans l’absolu, cela permettrait :

  • – de se sentir actif dans la constitution de son réseau/communauté, en multipliant les demandes d’amis
  • de spammer de remercier ses amis sur leurs murs, en les invitant par exemple à découvrir son blog/ses produits

Sauf que c’est interdit. Votre compte pourrait, d’après la Déclaration des droits et responsabilités être désactivé. Et vous risqueriez alors de perdre, du jour au lendemain, amis, publications, photos, informations…bref tout ce que vous avez construit. De plus, il vous serait interdit de créer un autre profil sans obtenir l’autorisation de Facebook. Dur !

Première possibilité : créez une fan page

Une des possibilités qui vous est offerte et que je vous conseille, est de créer une fan page qui porterait le nom de votre blog ou à défaut, un nom qui se rapprocherait de celui-ci. Cette fan page est publique et indexée par les moteurs de recherche.

Plusieurs avantages à créer une fan page :

  • – tout d’abord, le fait que les gens deviennent fan de votre page ne vous donne pas accès à leur fil d’actualité, contrairement à s’ils devenaient vos amis. Les gens n’ont donc pas peur de la liker,
  • – ensuite, sur une page, vous avez le droit de promouvoir votre blog, vos produits, de proposer des jeux concours en toute liberté !
  • – enfin, une page vous donne accès à de nombreux statistiques, qui si vous prenez le temps d’apprendre à les lire, vous permettra d’élaborer des stratégies de publications

Seconde possibilité (cumulable avec la première) : créez un groupe

Un groupe rassemble un certain nombre de gens autour d’un sujet. Chacun peut donc participer à l’animation du groupe et celui-ci est modéré par un ou plusieurs modérateurs.

Contrairement à la page qui est prévue pour faciliter la communication entre un blogueur/un vendeur et ses fans, le groupe facilite les échanges entre tous ses membres.

Pour un blogueur, le groupe est l’outil parfait pour recruter une communauté ! En effet, chaque membre d’un groupe est potentiellement un futur lecteur de votre blog. Il ne tient plus qu’à vous de faire subtilement la promotion de votre page et de votre blog !

A noter cependant que se joindre à un groupe déjà existant vous procure les mêmes avantages. La seule différence est que vous ne pourrez pas fixer vos règles. A vous de voir.

Comment recruter votre communauté ?

Le premier objectif est de se constituer un réseau le plus important possible. Pour cela, vous pouvez vous inspirer des pistes suivantes.

Commencez par rendre votre page et éventuellement votre groupe attractifs

Que ce soit pour votre groupe, ou pour votre page, ne soyez pas avare en informations ! Pensez à bien compléter tous les champs proposés. Les visiteurs doivent comprendre au premier coup d’œil ce que vous pouvez leur apporter sur cette plateforme.

Un groupe n’offre quasi aucune autre possibilité de personnalisation, contrairement à votre page. Et quoi de mieux pour vous distinguer des milliers de pages existantes, qu’une page originale et agréable ? Alors, n’hésitez pas à rendre votre page unique et pratique, par exemple en créant des onglets utiles aux internautes. De nombreuses applications ont été créées pour cela.

Recrutez votre propre réseau et utilisez-le !

La première chose à faire est de parler de votre nouvelle activité à vos amis et de les inviter à devenir fan de votre page et membre de votre groupe. N’hésitez pas également à leur demander s’ils peuvent vous faire profiter de leur propre réseau en promouvant eux-mêmes votre activité auprès de leurs propres amis.

Communiquez davantage, allez au devant des autres

L’intérêt d’un réseau social est de communiquer.  Alors osez entrer en contact avec d’autres personnes qui ont les mêmes centres d’intérêts que vous !

Grâce au moteur de recherche Facebook, recherchez des groupes sur votre thématique, rejoignez-les et liez des contacts avec des membres pertinents pour vous.

Recherchez ensuite les blogueurs influents dans votre thématique et retrouvez les sur Facebook. Likez leurs pages, commentez leurs publications, faites vous remarquer… Personne n’a dit que les amitiés virtuelles devaient être désintéressées ! Ces blogueurs influents peuvent vous aider à vous faire connaître. A vous de leur donner envie de le faire.

Enfin, vous pouvez aussi lancer une recherche sur des hashtags et commenter des publications. A noter que vous pouvez commenter les publications de page en tant que votre page Facebook ou votre profil Facebook. A vous de choisir !

Se rencontrer dans la vraie vie

Rien ne vaut la vraie vie : une bonne poignée de main, un café au buffet de la gare… Si un de vos amis virtuels vous propose un partenariat et que vous en avez l’occasion, n’hésitez pas à le rencontrer. Un échange réel vaut 1000 mails, et un partenariat ponctuel pourrait bien déboucher sur quelque chose de plus pérenne.

N’hésitez pas non plus, si vous en avez l’occasion bien sûr, à rencontrer d’autres blogueurs. Des rencontres sont organisées sur certains groupes Facebook, d’autres sont annuelles, comme le salon des blogueurs voyage WAT qui permet de faire se rencontrer blogueurs voyages et prestataires.

Achat et échange de like

Les puristes vous diront qu’une communauté ne s’achète pas, qu’elle se construit. A raison d’ailleurs ! Mais je souhaite quand même vous parler de cette solution : il est depuis quelques années possible d’obtenir des like sur votre fan page gratuitement (ou en payant pour des résultats plus rapides), grâce à des sites d’échange de like comme likebaguette ou likeup par exemple.

Cette solution est efficace pour faire grossir rapidement votre communauté. Elle contribue à rendre votre page plus crédible grâce à ses nombreux abonnés et peut même éveiller la curiosité d’autres lecteurs qui viendraient sur votre page un peu par hasard. Cependant, elle ne s’avère pas payante à long terme ce serait trop beau !

En effet, toutes vos publications passent dans un algorithme, le fameux EdgeRank, qui va décider suivant différents critères si votre publication apparaîtra ou non sur le flux d’actualité de vos fans. Plus votre publication suscitera des réactions, plus elle sera susceptible d’apparaître sur un grand nombre de timeline et inversement.

Il va sans dire que des fans recrutés par ce moyen ne seront que peu engagés. Donc à cause d’eux, vos publications n’apparaîtront que sur peu de timeline.

Bref, une solution qui a le mérite d’exister, à utiliser peut être pour démarrer, mais sans excès.

Promouvoir sa page via Facebook

Vous l’avez peut-être remarqué, de temps en temps, vous trouvez au milieu de votre fil d’actualité (ou à droite), des pages que Facebook vous propose de liker. C’est le résultat de la promotion de page mise en place par Facebook.

Vous pouvez, vous aussi en profiter moyennant quelques euros. Comparé à des sites d’échange de like, la publicité Facebook vous permet de cibler vos futurs fans avec des critères tels que pays, ville, centres d’intérêts par exemple. Votre bannière de publicité sera alors affichée uniquement sur les timelines des personnes susceptibles d’être intéressées par elle, selon vos critères.

Je n’ai pas testé, mais il est fort probable que si des personnes deviennent fan, elles seront plus engagées que celles venant des sites que j’ai cités plus haut. L’inconvénient est que c’est payant…pour un résultat somme toute incertain !

Cependant, gardez toujours en mémoire qu’une communauté ne se résume pas à quelques like. C’est une relation à long terme entre vous et vos lecteurs, basée sur un échange régulier et une confiance mutuelle.

Comment animer votre page et fédérer une communauté ?

Faites ce que je dis, pas ce que je fais, mais promis à partir de demain, je m’y mets ! D’ailleurs, si vous voulez voir mon évolution, vous pourrez retrouver et « liker » ma page Facebook ici. Et si vous aussi, vous souhaitez vous y mettre sérieusement et avez besoin de soutien, de conseils ou d’encouragements, je vous encourage à rejoindre le groupe blogueurs en herbe, un groupe tout récent, dédié à l’entraide entre blogueurs débutants.

Tout d’abord, repérez à quelles heures publier sur votre page

Les meilleures heures pour publier sont celles où votre communauté est présente en ligne… On peut facilement imaginer que c’est le matin avant le travail, le midi pendant la pause déjeuner et le soir entre les devoirs des enfants et le film du soir.

Enfin, c’est ce que j’imagine.

Mais pour en être sûr, rendez-vous sur les statistiques de votre page et adaptez vous à votre communauté.

la meilleure periode pour publier sur Facebook : quand vos fans sont en ligne experiences en famille

Et n’hésitez pas à publier des posts plusieurs fois par jour : le secret d’une page qui marche est sa visibilité !

Variez les publications

Évitez de lasser les personnes qui vous suivent, surtout si vous vous mettez à publier des posts plusieurs fois dans une même journée.

Pour cela, pas de secret, variez vos publications. Alternez infographies, articles personnels, réflexions, partage des publications d’autres blogueurs sur votre thématique, citations inspirantes joliment mises en valeur (vous pouvez utiliser un logiciel de design en ligne tel que Canva par exemple)…

Et le meilleur pour la fin, de temps en temps proposez à vos lecteurs d’interagir avec vous via des sondages, ou en leur proposant de raconter des anecdotes, en leur posant des questions ouvertes, en leur demandant leur avis ou encore en organisant des concours… Bref apprenez à susciter l’engagement de vos fans.

Donnez un caractère exclusif à ce que vous partagez sur votre page

Donner un caractère exclusif au contenu partagé… Oui mais comment ?

Vous pouvez par exemple, si votre site a du contenu payant, proposer de temps en temps des promotions exclusives Facebook. Ou bien vous pouvez publier l’introduction de votre prochain article en avant première et en précisant la date de publication de l’article entier. Ou encore proposer des rendez-vous réguliers ou exceptionnels sur la messagerie instantanée Facebook, afin de répondre à toutes les questions que se posent vos fans…

Bref, laissez libre cours à votre inspiration et lancez-vous… Je ne garantis pas que ce sera facile au début, d’ailleurs si c’était facile, le métier de community manager n’existerait pas ! C’est aussi sûrement chronophage, mais je reste persuadée que le jeu en vaut la chandelle.

Alors, pour ma part, après quelques mois de prise en main (laborieuse) des réseaux sociaux, j’ai décidé de tout faire pour tirer le meilleur parti de Facebook.

Et vous, vous êtes vous investi pleinement dans ce réseau social ? Ou en préférez vous un autre ? Lequel et pourquoi ?


Cet article fait partie de l’événement interblogueurs #CoulissesDuBlog créé par Mia, du blog Trucs de Blogueuse. Dorénavant, chaque lundi, je publierai un article où je vous ferai partager quelques anecdotes sur la vie de mon blog.

Pour lire les autres participations, c’est ici. Pour participer vous aussi à l’événement, le règlement est ici.

Taggé .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

14 réponses à Facebook : tout ce qu’il faut savoir pour faire connaître son blog

  1. Aglaé dit :

    Un article très intéressant ! Je viens de le lire mais je vais le relire car il fourmille d’informations ! Et puis on est lundi latin, alors il faut réactiver les cellules grises 🙂

    • Plume dit :

      Merci, depuis un moment je zieutais les pages facebook des blogs de voyage leader.
      Je regardais, sans toutefois rien faire pour ma propre page. Je suis la reine de la procrastination !
      Alors cet article est l’occasion de mettre noir sur blanc tout ce que j’ai vu et appris. J’ai essayé d’en faire un petit guide à l’usage de moi-même…et des autres.
      Je suis donc très heureuse que tu y trouves de l’information utile.

  2. Livy dit :

    Bonjour et bravo pour cet article très complet.
    Il y a 3 ans, je nourrissais les mêmes espoirs vis à vis de ma page facebook, et ce, pour les mêmes raisons. Aujourd’hui, j’ai 16 000 followers, je gagne pas mal de sous via mon blog, mais je persiste et signe que la page facebook, c’est de la poudre aux yeux. Si tu penses que créer une page facebook est efficace pour animer une communauté et faire connaitre ton blog, tu devrais t’investir dans ta newsletter et tu serais peut être surprise de l’efficacité très relative d’une page Facebook.

    • Plume dit :

      Tu as dû le voir, je n’ai pas de newsletter. C’est un des nombreux chantiers qui verront le jour cette année !
      C’est vrai que je crois qu’un réseau social bien alimenté (et ce n’est pas donné a tout le monde) fédère les gens. Mais je pense que tu as aussi raison : une newsletter peut être tout aussi efficace, voire même plus efficace qu’une simple page finalement sans réellement d’âme.

  3. caroline dit :

    Coucou Plume, mon constat est proche du tiens mais je trouve que du coup fb prend un temps fou!!!! voir celui du blog… Je viens de lu-ire le commentaire de Livy aussi, si tu veux nous partager tes bonnes astuces pour monétiser le blog, ça m’intéresse 😉 Bon je vais écrire mon article, j’ai pas réussi à le faire ce weekend 😉

    • Plume dit :

      Coucou Caroline,
      Pour ma part, je ne fais pas ce constat. En fait, à mes débuts, j’ai voulu tout faire d’un coup : articles, design du blog, Facebook, Instagram, Twitter…Ça a été une grosse erreur, un fiasco total.
      J’aurais dû commencer par apprivoiser un réseau social : Facebook par exemple, puis prendre des habitudes dessus. Une fois que quelque chose est devenu une habitude, cela ne prend finalement que peu de temps. Alors j’aurai pu m’investir sur un deuxième réseau social, l’apprivoiser lui aussi etc.
      Le groupe Facebook est destiné avant tout aux blogueurs en plein blues qui cherchent des critiques constructives, un regard extérieur, ou qui ont besoin d’aide pour appréhender les réseaux sociaux, et de conseils quant à leur design, leur logo, leur style d’écriture, leur orthographe… La monétisation est effectivement un sujet qui peut poser question, donc qui pourra être évoqué.
      Comme je l’ai dit dans l’article, ce n’est pas à moi de faire vivre le groupe, mais à tous ses membres. Et concernant la monétisation, je ne sais pas si tu l’as lu, mais il y a quelques temps j’ai écrit un article qui parle de pourquoi ne pas vivre exclusivement de son blog ! Donc voilà… il est pour moi strictement impossible d’envisager une vie de nomade digitale. J’aime voyager ET rentrer… Mais dans quelques temps au fur et à mesure que le groupe grossira, tu trouveras certainement des pistes intéressantes.
      Enfin, bien que je n’envisage pas vivre de mon blog, je m’intéresse à sa monétisation pour arrondir mes fins de mois (et parfois les débuts aussi!). Je compte écrire effectivement quelques articles dessus : ce qui marche, ce qui ne marche pas, le cadre juridique etc… cela pourra peut être t’intéresser

  4. Romane dit :

    Bonjour,
    Merci pour cet article aussi bien rédigé et détaillé, je suis ravie de découvrir ton blog grâce à l’évènement de Mia. J’y participe également 🙂
    Je suis tout à fait d’accord avec le fait que les gens deviennent fan d’une page plus facilement que d’accepter un « ami ».
    Mon gros défaut est de ne pas encore oser à partager l’existence de mon blog avec mes amis Facebook, seule ma famille est au courant…
    Pour le moment, je viens de créer ma Facebook donc ce n’est pas glorieux, mais je ne désespère pas. Je me rends maintenant compte de l’utilité de community manager ! Par contre, Instagram reste mon réseau préféré pour sa simplicité et surtout, j’adore les photo 🙂

    • Plume dit :

      Ouh là, Instagram, j’ai encore plus de mal que Facebook !
      Comme mon iphone est trop ancien, je n’ai pas le bon ios, donc impossible d’utiliser l’application. Et j’ai essayé Instagram avec l’ordinateur mais ça rame, c’est infernal. Dès que je change de portable par contre, j’essaie de m’y mettre.

  5. Bonjour Plume, merci pour cet article très complet et intéressant.
    Je suis créatrice d’accessoires bébés mais j’ai aussi un blog. Alors je pense que FB (pour moi en tout cas) est incontournable. Même si je ne suis pas très réseaux sociaux, j’ai dû m’y intéresser et j’apprends donc ci-et-là grâce à des articles comme le vôtre.
    La pub FB, j’y pensais mais pas encores testé. Du coup je vais essayer.
    Au plaisir de vous lire prochainement 🙂

  6. Rattana dit :

    Etre sur Facebook c est vraiment un métier, on pourrait en discuter pendant des heures mais ton article est déjà bien fourni 🙂

    • Plume dit :

      Oh oui ça on pourrait, d’ailleurs peut être à l’occasion d’un prochain rendez-vous facebookéen à 4h du matin ?
      N’hésite pas à compléter l’article si le cœur t’en dit.

  7. Fabien dit :

    Un article très intéressant qui a beaucoup d’infos qui sont intéressantes .
    J’ai même lu un livre sur page Facebook et son business, blog … de l’édition : J’ouvre ma boite ,que je vais parler bientôt sur mon blog (Oui en ce moment je dis beaucoup que je vais parler de tel sujet sur mon blog) 🙂 Maintenant il faut que je passe à l’action dans la rédaction 🙂

    Mais en tout cas, ton article révèle beaucoup d’infos

    • Plume dit :

      Merci beaucoup.
      Oui j’ai vu que tu étais en train d’écrire un ebook sur comment développer son blog grâce à Facebook ! Vaste programme.
      Pour ma part, le seul livre de blogging que j’ai lu est un livre pour apprendre à coder. Le reste vient au feeling, et en parcourant des blogs.
      Après bien des galères, ça commence à aller un peu mieux.
      Bonne continuation à toi.