[Bilan 2016] Et si c’était à refaire ?

Décembre, l’avent, le sapin, les guirlandes, les lumières… Une année s’est déjà écoulée depuis Noël dernier. Le 30, aux 12 coups de minuits, une nouvelle année actera une fois encore l’heure des bonnes résolutions. Mais j’ai pris un peu de retard, les bonnes résolutions, ce sera pour lundi. Aujourd’hui, c’est un bilan que je vous propose : et si c’était à refaire ?

A refaire, est-ce que je me relancerai dans l’aventure blogging ?

J’ai créé ce blog pour plusieurs raisons.

En premier lieu, j’avais envie de garder une trace pérenne de ce que nous vivions de beau en famille : voyages, découvertes, ou simplement instants magiques… Est-ce que j’aurai pu le faire sur un autre support ? Certainement oui, mais aurais-je pris le temps d’immortaliser tous ces souvenirs, toutes ces anecdotes ?

Ex-æquo avec cette motivation, j’avais envie de tester mes capacités rédactionnelles, de voir si ce que j’écrivais pouvais intéresser des personnes neutres. J’aurai certes pu écrire des nouvelles ou même des romans, mais en avais-je les capacités ? Et c’est un travail de si longue haleine, aurais-je tenu le cap, sans jamais recevoir d’encouragement, de critique, de commentaires ? Non, pour me lancer dans l’écriture, le format blog était ce qui me correspondait le mieux.

Mais ma motivation la plus profonde est le message que j’ai envie de passer : la vie est belle, le monde est beau, souriez ! Je voulais un blog qui à travers ses récits et ses photos fasse voyager les gens. Je rêvais que mes lecteurs lisent ce blog pour trouver de belles histoires/destinations/expériences à partager à leur tour en famille ou dans un autre registre, trouvent un appui/des témoignages/des astuces pour se lancer à leur tour dans le blogging si c’est leur souhait.

En fait, j’avais envie de monter un véritable projet et de voir où il me mènerait. Alors, à refaire, est-ce que me lancer dans cette aventure avec deux enfants en bas âge et un travail prenant était une bonne idée ? J’en suis convaincue ! Et vous voulez savoir pourquoi ? Parce que je m’éclate, et rien que pour ça, ça vaut le coup.

Alors, où cela m’a mené ?

Pour être tout à fait exact, je dois être quelque part entre ici et là bas, dans un lieu-dit nommé nulle part ! En même temps, ce blog n’en est qu’à ses balbutiements. Je suis encore bien bien loin d’avoir atteint mes objectifs, et le blog est à 1 000 lieues de ressembler à celui que j’ai en tête, tant en ce qui concerne la forme que le fond.

Article après article, j’essaie de m’améliorer. Je ne saurai pas dire si j’y arrive en terme d’originalité et de qualité, mais écrire mes articles me prend de moins en moins de temps à longueurs comparables.

Photos après photos, j’aimerai m’améliorer, mais toute seule, c’est loin d’être gagné ! Depuis quelques temps, j’observe avec beaucoup plus d’attention qu’à l’accoutumée les photos qui me touchent. Est-ce la lumière ? L’angle de vue ? Un paysage particulièrement sublime qu’il faudra absolument que j’aille voir ? La magie des filtres Instagram ?

De plus en plus, j’essaie d’être présente sur les réseaux sociaux, afin de vous proposer d’autres lieux d’échanges que le mur de mes articles. Ceux qui me suivent habituellement le savent très bien : les réseaux sociaux sont ma bête noire. Je ne sais jamais quoi écrire, ce qui est surprenant vu les millions de choses qui me passent par la tête lorsqu j’écris un article. Mais je m’y suis mise malgré tout. Vous êtes plutôt Hellocoton, Facebook, Twitter, Google +, Instagram ? Ne changez rien, je m’adapte à vous !

J’ai fini par retrouver un équilibre entre travail, vie privée et blogging. Alors je n’ai plus qu’à continuer sur cette lancée. Wait and see, ce n’est pas comme ça qu’on dit ?

A refaire : ces erreurs que je ne commettrai pas

Oups la partie qui écorche un peu l’égo !

Malgré les quelques années de réflexion qui ont précédées ce blog, je l’ai créé un beau jour sur un coup de tête. Hébergement, nom de domaine, premières publications… Je me suis lancée le nez dans le vent, la fleur au fusil comme on dit !

Est-ce qu’il y a des pièges dans lesquels, avec l’expérience, je n tomberai pas ? Y a-t-il des erreurs que j’éviterai à tout prix ? Je suis persuadée que pour avancer, il faut parfois tomber, même si ça fait mal. Mais je suis encore plus certaine que si j’évitais toutes les erreurs que j’ai faites, mon blog ne serait pas tel qu’il est aujourd’hui.

Alors non, à refaire, je ne changerai rien ! Néanmoins, j’aurai gagné du temps à ne pas les faire ! Donc, lorsque j’aurai pris plus de recul et d’assurance, j’essayerai de partager avec vous quelques conseils et astuces qui l’auraient été utiles il y a quelques mois. Mais chaque chose en son temps, il faut encore que j’apprenne.


Vous l’avez sans doute deviné

Bilan Blog 2016 experiences en famille

Parce que bloguer, c’est aussi échanger, faire des rencontres, lier des amitiés virtuelles ou réelles, cet article participe à l’initiative lancée par Virginie, du blog Sur un petit nuage : l’envers du décor. Il s’agit d’un rendez-vous mensuel entre blogueurs et blogueuses dans lequel ceux et celles qui le souhaitent parlent de leurs blogs côté coulisse. Ce mois-ci nous devions faire un bilan de notre blog.

Parmi les autres participants à ce rendez-vous :

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 réponses à [Bilan 2016] Et si c’était à refaire ?

  1. Rattana dit :

    Bonjour,

    Comme toi, je voulais tester mes capacités rédactionnelles, et me demander si ce que j’écrivais pouvais intéresser d’autres personnes. Pour le moment l’atelier d’écriture de Virginie ne m’amène pas de nouvelles rencontres réelles ni virtuelles mais j’aime bien l’exercice. Je te remercie à nouveau pour ton message sur mon blog. Tes articles sont bien écrits 🙂

    • Plume dit :

      Comme toi, peu de rencontres également (preuve en est le nombre de commentaires lol), mais j’aime l’exercice, et ce rendez-vous m’a notamment permis de découvrir tes blogs que je lis avec plaisir.

  2. tania dit :

    exactement comme toi je m’éclate
    je crois qu’il ne faut pas perdre cela en vue
    c’est un loisir tout comme toi

  3. Plume dit :

    Ce qu’il y a de bien lorsque bloguer est un loisir, c’est qu’on ne se prend pas la tête. On raconte ce qu’on veut, comme on veut, quand on veut. Les lecteurs lisent, nous sommes flattées, les lecteurs échangent, nous sommes comblés, seul nous répons un vide intersidéral, ben c’est même pas grave !