A propos de moi

D’après tous les conseils de blogging, et d’excellents articles sur quel 1er article pour mon blog, je me suis rendue compte à quelle point cette page était importante, attendue, lue…

Et pourtant c’est l’une des plus difficile à écrire. Qu’est-ce qui m’a amené là ? Comment décrire en quelques phrases mon parcours de manière vivante et originale ? Ces questions, je me les suis posées mille fois avant un entretien. J’ai cherché, tenté différentes choses plus ou moins réussies.

Puis fatalement arrive la 2eme question et que proposez-vous ? Ce qui reviendrait ici à pourquoi votre blog plutôt qu’un autre ? euh…

Aujourd’hui, c’est décidé, je prends mon courage à deux mains, et je me présente.

Il était une fois une petite fille (qué s’apellerio … Plume)

experiences en famille Plume

Il était une fois une petite fille, née par siège, avec 3 semaines d’avance, un 29 février.

Et oui, je faisais déjà dans l’original !

 

 

espériences en famille Plume

Puis comme toutes les autres petites filles j’ai grandi, grandi. Je me suis affirmée, intéressée à plein de choses à commencer par l’art : musique, dessin, aquarelle, gouache, lecture…

A deux ans, j’écoutais déjà Lully, Vivaldi et Mozart dans mon walkman cassette (une autre époque !). Bon je précise ma maman est musicienne, disons qu’il y a certainement ici un rapport de cause à effet.

 

experiences en famille Plume

A 7 ans, en CE1, la maîtresse m’avait demandé de remplir ma 1ère fiche de renseignements : nom prénom des parents, adresse, métier qu’ils exerçaient, date de naissance, et la fatidique question qui serait désormais posée chaque début d’année quel métier voulez-vous faire plus tard…

Non mais sérieusement, à 7 ans…

Enfin bref, à cette période, je voulais être docteur pour animaux…

 

experiences en famille Plume

J’adorais alors me faire des nattes, pour ressembler à mon idole Mélissa Gilbert !

Avec ma soeur, je montais sur le canapé du salon, en sautais et courais jusque dans la cuisine en les agitant bien fort. Et oui comme dans le générique de la petite maison dans la prairie.

Naturellement il va sans dire qu’on était au point niveau entrainement !

 

Il était une fois une préado / ado

experiences en famille Plume

Puis j’ai encore grandi. J’ai découvert que les vétérinaires abrégeaient parfois les souffrances des animaux, et je ne m’en suis pas sentie capable.

Alors j’ai commencé à me renseigner très sérieusement pour entamer une carrière de fée, ou de princesse… Et oui nous étions au milieu des années 90. La presse people commençait à s’enflammer à propos des princes William et Harry.

 

experiences en famille Plume

La vie a continué son cours, je suis devenue ado, avec tout ce que cela implique : poils, auréoles sous les bras, boutons, points noirs, tee shirt amples…

Et revenait tous les ans la même question : quel métier voulez-vous faire plus tard ! La question à poser à l’âge de la recherche d’une identité !

William et Harry étant en couple, je me suis alors interrogée plus profondément.

J’ai voulu alors tour à tour devenir : soigneuse, grand chirurgien, vulcanologue, astrophysicienne, chercheuse de trésors, égyptologue, archéologue, écrivaine, chercheur, géologue, actrice…

expériences en famille Plume

Je me suis inscrite au bac sur minitel ! A cette époque, nous profitions encore d’une super offre internet 50 heures par mois, et on hésitait à passer au haut débit illimité ! Ca ne me rajeunit pas !

Je ne savais toujours pas ce que je voulais faire, alors j’ai pris la voie la plus généraliste possible.

J’ai ensuite voulu être Saint Cyrienne, ingénieur son et lumières, ou encore travailler sur des plateforme pétrolière, ou devenir océanographe, faire de l’ingénierie sous marine, chef d’une entreprise de papeterie…

Le point commun entre tout ça ? J’avais envie de parcourir le monde, de voir, de vivre, de me lever le matin en me disant waouh je vais faire ça aujourd’hui, de laisser mon emprunte quelque part : un souvenir, une découverte, une œuvre… Peu importait !

Il était une fois une adulte

J’ai terminé mes étude pleine d’illusions, ultra motivée par cette existence formi-formidable qu’on me faisait miroiter… Et oui, c’est comme ça qu’on m’a vendu mon futur ! Et naïvement j’y ai cru.

Je me suis faite embauchée quelques semaines avant mon diplôme. J’étais alors courtisée par 3 grosses boîtes, c’était à moi de faire mon choix. Je me sentais forte, promise à un certain avenir…

Finalement aujourd’hui, 8 ans et deux enfants plus tard, je travaille dans un bureau. Je fais partie d’une grosse entreprise, où je suis une anonyme parmi tant d’autre. J’ai cessé de courir après la reconnaissance et la réussite sociale qui ne viendront jamais. Avouez que ça vous fait beaucoup moins rêver !

Mais vous savez quoi ? Ça me convient, j’ai trouvé un équilibre et contre toute attente, je suis heureuse.

Aujourd’hui, je travaille à temps partiel, ce qui me laisse du temps pour m’occuper de mes enfants. A côté de cela, je m’épanouis en alimentant mon blog avec tous nos merveilleux souvenirs.  Et je profite de nos congés annuels pour nous en créer d’autres. Finalement, je peux dire que j’ai en quelque sorte réinventé mes rêves d’enfant.

Pour conclure, d’où vient le pseudo Plume ?

Vous savez tout de moi maintenant… Tout sauf mon nom. Toujours d’après les conseils d’excellents sites de blogging, je devrais vous le donner, mais ce ne sera pas aujourd’hui.  A vrai dire, j’ai même longtemps hésité à bloguer anonymement !

En fait j’ai trouvé un compromis : je blogue anonymement mais à visage découvert. J’assume que quelqu’un qui me connaît passe par là, mais je refuse de l’y aider en y faisant apparaître mon nom… du moins pour le moment. S’il y a un truc que j’ai appris dans ma vie, c’est qu’il ne faut jamais dire jamais !

Enfin, pour finir, une petite histoire : j’ai longtemps cherché mon nom de plume… je suis passée par toutes sortes de pseudos, allant de diminutifs, en surnom, en concaténation de syllabes des prénoms de gens que j’aime… Jusqu’au jour où cherchant un nom de plume, j’ai pensé à Plume… Je l’ai tellement trouvé adapté à un blog voyage que je l’ai adopté de suite !

Les commentaires sont fermés.