Ce jour où j’ai compris ce qu’était le bonheur…

La fin de l’année approche, et avec elle l’heure des bilans…Celle des résolutions viendra plus tard, chaque chose en son temps ! Aujourd’hui, pour cette fin d’année 2016, j’ai envie de dire haut et fort que je suis heureuse. Bon OK, vous vous en fichez peut-être ! Le bonheur, c’est quelque chose de personnel… Peut-être même trop personnel pour paraître sur ce blog que je me refuse à transformer en journal intime. Pourtant j’ai envie de partager ce sentiment, cette petite parcelle de moi avec vous.

Le bonheur est fait de tous petits rien

Il paraît que le bonheur ça s’apprend

Il y a quelques mois, j’ai lu à mes enfants un livre qui a changé ma vie, et je pourrai même dire que du haut de ces 4 ans, le regard de mon fils sur certaines choses a lui aussi changé. Ce livre c’est As-tu Rempli Un Seau Aujourd’hui ?: Le Bonheur Quotidien Expliqué Aux Enfants

As-tu remplis un seau aujourd'hui couverture, experiences en famille

Dans ce livre, Carol McCloud présente aux enfants une véritable philosophie du bonheur. Elle explique que chaque personne, oncle, tante, papa, maman, frère, sœur, copain, copine, voisin, voisine, chauffeur de bus, facteur etc porte un seau invisible. Ces personnes sont heureuses quand il est plein, et tristes quand il est vide.

Chaque jour, il est possible de remplir le seau des autres en les rendant heureux, avec un sourire, un geste, un câlin. En fait c’est même vivement recommandé puisque bien souvent, en remplissant le seau de quelqu’un d’autre, on remplit le sien également ! Mais attention, jamais on ne peut prendre ce qu’il y a dans le seau de l’autre ! Les pilleurs de seaux sont d’ailleurs des gens malheureux puisque leur seau est vide, et ils gagneraient à remplir le seau des autres plutôt qu’à tenter de le vider !

L’idée est que les enfants deviennent jour après jour des remplisseurs de seaux, et qu’ils diffusent le bonheur autour d’eux. C’est beau n’est-ce pas ? Cette idée qu’un monde encore meilleur serait presque possible et ne dépendrait que d’un sourire dans un bus, que d’un bonjour au voisin qu’on croise chaque jour devant la boîte aux lettres de l’immeuble, que d’un petit signe de remerciement quand une voiture laisse passer un piéton. Mais est-ce si loin de la vérité ?

Le bonheur ça se vit, ça se ressent, ça se partage

Un livre découvert à point nommé

C’est en juillet que j’ai lu ce livre pour la 1ère fois à l’Arpète, sous une tente au Québec ! Et nous avons eu une révélation. Lui a tout de suite compris l’idée. Pendant peut-être 2 ou 3 semaines, après l’histoire du soir, il me faisait un long câlin en me disant je remplis ton seau jusqu’en haut pour la nuit. Et maintenant encore, j’ai toujours le droit à ce câlin, mais sans parole.

De mon côté, dans mon cœur et mon esprit d’adulte, je dois avouer que je ne m’étais jamais interrogée sur ce qu’était le bonheur. Parfois je me disais que j’étais heureuse, d’autres fois que je ne l’étais pas. Ça s’arrêtait là. Pourtant, je me rendais bien compte de l’importance d’apprendre à mes enfants à se réjouir des petits riens que nous offre la vie. Mais jusqu’à cette lecture, je me demandais comment faire ? Comment trouver les mots pour expliquer une telle notion à 4 ans ?

Et puis tout à coup, j’ai réalisé que ce livre s’adressait également à moi !

Moi aussi je suis née avec un seau, et il faut que je le remplisse, même fatiguée, même malade.

 

Un livre réconfortant qui enseigne aux enfants (et aux adultes!) combien il est facile et enrichissant de faire preuve de gentillesse, de gratitude et d’amour au quotidien

Ce que le bonheur n’est pas

une liste de chise à faire une course à la quantité

une liste de rêve

etc

une suite de comparaison

qu’il faut des pauvres pour se sentir riche

qu’il faut des petits pour etre grnds

qu’il faut des gros pour être mince

Je suis convaincue qu’on ne peut pas être heureux en se comparant sans cesse

Pourquoi j’ai fait ce blog

Plaisirs d’enfants : qu’est-ce qui les rend heureux ? qu’est-ce qui nous rend heureux ?

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Une réponse à Ce jour où j’ai compris ce qu’était le bonheur…

  1. Je trouve ton blog très intéressant, tu donnes d’excellents conseils