Souffrez-vous de cette maladie?

Votre attention s’il vous plaît.

Une nouvelle maladie est en train d’atteindre une grande majorité des détenteurs de smartphone, phablette & cie. On estime qu’à ce jour presque 2 adultes et adolescents sur 3 en sont atteints. Celle-ci peut totalement gâcher une vie… Malheureusement monsieur Plume l’a contracté, mais pris à temps, nous espérons l’en soulager rapidement.

Il s’agit du syndrome du 40%. J’en ai entendu parler pour la 1ère fois près de Saguenay, à la caverne du trou de la fée, dans un manuscrit anonyme, mais ce syndrome s’est répandu partout à la fois, sans qu’on puisse le contenir…En êtes vous atteint?

Symptômes les plus fréquents :

  • – Vous vous connectez à l’application Météo France la veille de chaque projet de sortie, une nouvelle fois en vous levant le matin du grand jour et encore une dernière fois juste avant de partir, au cas où ça aurait changé… (Bien sûr on ne compte pas les fois intermédiaires où vous ouvrez l’application juste pour raconter à vos collègues le  truc formidable que vous allez faire, en plus t’as vu comme il va faire beau…).
  • – Vous reportez vos projets à l’extérieur à la dernière minute en fonction des prévisions météorologiques.
  • – Vous vous êtes déjà senti frustré d’avoir passé la journée à tourner en rond chez vous au lieu d’aller au super festival de la mort qui tue parce qu’on prévoyait 40% de chance de pluie et que ces averses ne se sont pas matérialisées.
  • – Votre imperméable est au fond d’un placard, rangé avec vos affaires de ski et vos lunettes de piscine. Vous n’avez pas non plus de parapluie dans votre voiture car vous ne sortez que par beau temps.
  • – Vos enfants n’ont pas de bottes de pluie.

Si vous avez quelques-uns de ces symptômes, vous êtes atteint d’un grave syndrome : la peur du 40%.

Cette maladie a été repérée pour la 1ère fois par les milieux touristiques lors d’un été particulièrement pourri. Pour être exacte, cette année là, cette maladie a été plus nocive pour le PIB que la variole, la rage et la peste.

Notons qu’elle est particulièrement dévastatrice pour toutes les organisations qui opèrent au grand air telles que :

  • – les parcs d’attraction,
  • – les terrains de golf/mini-golfs,
  • – les événements, festivals, compétitions sportives, etc,
  • – les terrains de camping,
  • – les bases de loisirs,

mais qu’elle fait aussi de plus en plus de ravages au sein des familles si seul un des membres (celui qui a les clés de la voiture ou celui qui crie le plus fort) en est atteint.

Quoi faire pour vous soigner?

  • – soyez conscients que 40% de pluie, cela signifie également 60% de chance de soleil
  • – envisagez qu’une courte averse de quelques minutes ne veut pas dire qu’il va pleuvoir toute la journée
  • – il peut pleuvoir dans la ville d’à côté ou dans le quartier voisin et finalement pas sur vous
  • – au cas où, préparez-vous : imperméable, bottes et parapluie sont des outils passe-partout qui peuvent sauver votre journée
  • – et au pire, dites-vous que vous n’êtes pas en sucre

En bref, cessez de vous stresser avec la météo, équipez-vous et profitez de vos journées libres !

rain-791893_640

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

6 réponses à Souffrez-vous de cette maladie?

  1. DeuxAimes dit :

    Hello ! Je découvre ce symptome ici ! Je suis bel et bien une accro du téléphone/tablette/internet mais si il y a bien une appli que je n’ouvre quasi jamais, c’est la météo ! pour dire, lorsque je consulte cette application, je finis toujours par m’intéresser à mes lieux pré-enregistré de vacances ! La conséquence c’est que ça me donne très envie de partir de paris !;)
    Bise, à Bientôt
    Marine (DeuxAimes)

    • Plume dit :

      Tu pré-enregistres tes lieux de vacances? Aurais-je trouvé plus geek que mon mari?
      Avec cette grisaille, pas étonnant que tu aies envie de partir…

  2. Je connaissais pas cette maladie personnellement comme Marine je n’utilise jamais ou presque jamais l’application météo. Mais je pense être assez accro à mon smartphone chacun sa maladie…
    Bon week-end
    Xoxo
    Juliette

    • Plume dit :

      C’est vrai ?
      Mon homme l’a attrapée, et c’est dur lol. Enfin, il ne se renseignait pas que sur la pluie, il voulait aussi savoir à quelles températures nous allions être confrontés au fur et à mesure de l’avancement de notre périple. Il faut dire que dormir sous une tente avec un bébé d’un an et un grand de 3,5 ans avec les températures gaspésiennes, c’était… il n’y a pas de mot, c’était, c’est tout !

  3. Rattana dit :

    Je découvre cette maladie lol
    En fait je regarde rarement la météo. Qu’il pleut ou qu’il y ait du vent si je dois sortir, je sors sinon le temps passe 🙂