Ce qu’est un voyage dans une vie de voyageur

Il y a des moments où, dans une vie, on se dit qu’il est temps de voyager. Quand ? Tout simplement lorsque on en ressent profondément le besoin. Cela peut être quand tout à coup, nous réalisons que le temps file à toute allure et que nous passons à côté de notre vie, de nous, de ce que nous sommes profondément. Ou alors, quand la monotonie s’installe et que notre vie ordinaire devient… trop ordinaire ! Ou encore lorsque après une énième déception, on a besoin de faire une pause, de changer d’air, d’environnement, etc. Il n’y a de toutes façons pas de mauvaises raisons de faire un voyage.

Et vous savez ce qui est magnifique dans un voyage ? C’est qu’il commence bien avant le départ et se termine bien après le retour. D’ailleurs, ce dont un voyageur a besoin, ce n’est ni de voyager souvent, ni de voyager longtemps. Ce qu’il recherche, c’est une intensité dans son voyage, une intensité qui le nourrisse suffisamment longtemps pour attendre tranquillement la prochaine occasion qui se présentera à lui.

La magie de préparer un voyage

C’est d’ailleurs cette préparation qui marque le début du voyage

Tout voyage, qu’il soit une expérience de quelques jours ou un tour du monde, se réfléchit et se prépare. Joseph Kessel lui-même disait : « les grands voyages ont ceci de merveilleux que leur enchantement commence avant le départ même. On ouvre les atlas, on rêve sur les cartes. On répète les noms magnifiques de villes inconnues. » Et c’est tellement vrai !

préparer un voyage sur une carte experiences en famille

Souvent, on choisit sa destination un peu par hasard, inspiré par un reportage, par la photo d’un magazine ou d’un blog, ou encore à la faveur d’une promotion, et on commence tout doucement à se projeter.

C’est là que commence le voyage : d’abord par procuration.

On se perd sur la toile, on se met à suivre assidûment de nouveaux comptes Instagram grâce aux hashtags #maprochainedestination. On se projette au milieu de tous ces paysages photoshopés magiques, et on prend note des lieux à voir absolument.

Puis vient le moment où toutes ces photos ont…comme un air de déjà vu ! Là par exemple, je prépare un voyage à Rome pour avril, je dois en être à ma 200ème photo visionnée du Colisée !

Alors petit à petit, on se détache de l’image et on découvre sa destination autrement : par son histoire, par des carnets de voyages, par des conseils sur des forum… On complète sa carte des incontournables avec des lieux moins touristiques découverts de ci, de là, un peu au feeling quoi !

Cette préparation permet de s’imprégner des lieux

C’est justement en préparant son voyage qu’on réalise que finalement, on en sait bien peu sur la destination choisie. Cela se résume souvent à quelques vagues notions de géographie, quelques images de sites remarquables… Et c’est à peu près tout ! Pour compenser on déploie alors toute son énergie à développer ses connaissances : us et coutumes, traditions, histoire, politesse… De tout de rien, d’ailleurs c’est bien souvent le rien qui est le plus facile à retenir vous ne trouvez pas ?

Durant mon enfance, par exemple, j’ai peut être visité une bonne dizaine de fois le château de Blois. Vous savez ce qu’il m’en est resté : l’anomalie de la statue équestre de Louis XII, le fantastique studiolo dans lequel certains prétendent que Catherine de Médicis cachait ses poisons, et le fameux escalier à double révolution prototype (loupé) d’un certain Léonard de Vinci !

[cryout-multi]
[cryout-column width= »1/2″]
statue equestre Blois experiences en famille
[/cryout-column]
[cryout-column width= »1/2″]
escalier à double révolution de Leonard de Vinci, chateau de Blois experiences en famille
[/cryout-column]
[/cryout-multi]

statue equestre Blois experiences en famille escalier à double révolution de Leonard de Vinci, chateau de Blois experiences en famille
studiolo catherine de Médicis experiences en famille

Bref quelques anecdotes… Plein de petits riens, de choses aussi futiles qu’inutiles à savoir, mais qui me font malgré tout pétiller les yeux quand je les évoque !

Puis vient le moment tant attendu : le voyage

Voyager, c’est vivre une suite de moments extraordinaires.

Des moments extraordinaires tout d’abord parce qu’on y découvre des paysages sublimes

En effet, voyager, c’est se retrouver devant les paysages dont nous rêvions depuis un moment déjà.

Parfois, on peut être déçu (et oui, nous regardons ces paysages sans filtre photoshop !) ou blasé, mais il arrive forcément un moment où l’émotion nous submerge. Et c’est justement pour ces moments là que l’on voyage ! Ces moments où l’espace d’un instant le temps s’arrête.

Alors, on s’assied, on contemple, on écoute, on sent…toute notre âme est en éveil. On se laisse envahir par le silence qui nous entoure. Nos soucis, nos interrogations, notre quotidien s’estompent, et on disparait pour ne faire qu’un avec le spectacle qui se déroule devant nos yeux.

paysage au Népal experiences en famille

Est-ce la beauté d’un paysage qui nous perturbe à ce point ? J’ai tendance à croire que non. Pour moi, c’est plutôt le  regard que l’on porte sur le dit paysage qui crée une émotion… ou pas. Un regard donc personnel qui expliquerait comment un même paysage peut être ressenti différemment par deux personnes différentes. D’ailleurs, Stendhal n’écrivait-il pas dans La vie d’Henri Brulard : « Les paysages étaient comme un archet qui jouait sur mon âme », preuve que la perception d’un paysage est très personnelle et résonne en chacun de nous de manière unique ?

Des moments extraordinaires parce que nous y faisons des rencontres inoubliables

Voyager, c’est faire des rencontres ! Et c’est d’ailleurs bien souvent ces rencontres qui font les meilleurs souvenirs de voyage. Pourquoi ?

Parce que voyager c’est un accélérateur de vie… En quelques jours pour certains, en quelques mois pour d’autres, un voyageur vit plus de choses qu’il ne pourrait en vivre en une année voire même plus. Alors, les liens tissés pendant une telle aventure sont forcément des liens forts et inoubliables, ne serait-ce que parce qu’ils sont liés à des moments qui eux même comptent pour nous.

De plus, ces rencontres souvent sans suite se vivent donc dans l’instant. Elles sont spontanées, naturelles, sans contrariété… bref ce sont souvent elles donnent une intensité à ce que nous sommes en train de vivre.

Des moments extraordinaires enfin, parce que différents de l’ordinaire

Un voyage n’est pas qu’une succession de paysages à couper le souffle et de rencontres hors des sentiers battus. Pendant un voyage, on est aussi confronté à des files d’attente interminables, à des météos changeantes, à un quotidien sans grand intérêt (courses, lessives…) quoique différent, et à des galères !

Marcel Proust écrivait : « Le véritable voyage de découvertes ne consiste pas à chercher de nouveaux paysages mais à avoir de nouveaux yeux ». La magie d’un voyage consiste à transformer l’ordinaire en extraordinaire. Faire ses courses oui, mais tester de nouveaux produits. Une roue qui crève c’est nul, mais c’est aussi l’occasion de rencontrer des locaux, la tourista, c’est pas de chance… Mais c’est quelque chose !

Un voyage est une occasion de changer notre regard sur nous, sur le monde qui nous entoure. Voyager nous apprend à regarder, à savoir nous émerveiller, à vivre dans l’instant présent et à savourer ce qui s’offre à nous…

D’ailleurs, est-ce que ça ne ressemblerait pas un peu à la définition du bonheur ?

Un voyageur le sait : tout voyage se termine par un retour !

Marc Thiercelin disait : « Voyager c’est grandir. C’est la grande aventure, celle qui laisse des traces dans l’âme ». En effet, on rentre d’un voyage toujours changé, même si ce n’est pas toujours perceptible pour les autres. Mais comment expliquer ça ?

Pendant quelques jours, quelques semaines ou quelques mois, un voyageur a appris à se passer d’objets qu’il croyait indispensable, il a dû renoncer à ses habitudes et changer de rythme de vie… Et surtout il a découvert un autre pays, une autre société, formée par d’autres gens…

Toujours pendant son séjour, son voyage a nourrit son âme par sa beauté, par son harmonie. Il a appris à être davantage autonome, à se débrouiller, à se faire confiance…

Comment peut-il rentrer intacte d’une telle expérience ? Ne cherchez pas, c’est impossible !

Lorsqu’un voyageur passe quelque part, ce quelque part devient un peu de chez lui ! La preuve, depuis qu’il est rentré, ce qu’il s’y passe l’intéresse davantage qu’avant, et ce qui pourrait arriver aux gens qui y vivent le touchera forcément personnellement.

D’ailleurs, vous avez souvent dû voir que bien souvent, les voyageurs au long cours aiment se définir comme citoyen du monde ! N’est-ce pas la plus belle preuve qu’un voyage change un Homme ?

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

10 réponses à Ce qu’est un voyage dans une vie de voyageur

  1. Blandine dit :

    Préparer le voyage, longtemps je ne l’ai pas fait. Notre dernier voyage j’avais repéré ce que je voulais absolument faire… Malgré nos petits 4 jours à New York, je n’ai pas tout vu mais je n’ai pas de regret.

    • Plume dit :

      Oh quand je dis préparer un voyage, ce n’est pas organiser un marathon pour tout voir !
      C’est plutôt sélectionner ce qui nous plait et avoir une liste de choses à faire partout où on s’arrête. Comme ça, si par exemple la météo était exécrable un jour où était prévue une magnifique randonnée, on pourrait la remplacer par un super musée sans difficulté.

  2. Franca dit :

    Article intéressant je reconnais l’excitation d’avant pendant et enfin le retour…

  3. En pleine préparation d’un roadtrip aux USA, ton article reflete exactement ma vision du voyage dans sa globalité.
    J’adore ta photo vue du ciel, c’est où?

    • Plume dit :

      Coucou, je te souhaite un très beau voyage aux USA. Tu retournes sur tes pas, ou tu découvres un autre coin ?
      La photo a été prise au Népal, et oui elle est belle, mais pas de moi.
      Un de mes prochains billets vous parlera du plus bel endroit du monde, et je voulais garder mes plus belles photos pour cet article !

  4. Aimy G. dit :

    Bel article, une invitation au voyage !

    • Plume dit :

      Disons que je suis justement entre deux voyages, je suis excitée par mon prochain séjour à Rome, et encore subjuguée par ce que j’ai vu cet été et que je vous raconte petit à petit sur le blog…
      Alors c’est un article qui a été très facile à écrire !

  5. Angélique dit :

    Très bel article ! De jolies réflexions sur le voyage que je partage totalement avec toi 🙂

    • Plume dit :

      Heureuse que ça parle à une grande voyageuse comme toi !
      Tu es en train de vivre le rêve de mes 20 ans…que je n’ai pas vécu.
      Pas de regret ni d’amertume. J’aime ma vie telle qu’elle est aujourd’hui… Mais bravo d’avoir osé et savoure ces moments !