Un porte bonheur typiquement lorrain (ou presque) : les étoiles de Sion !

Il y a malheureusement des moments dans la vie où le mauvais sort s’acharne sur vous :

  • – vous vous mettez, sans raison, à laisser tomber tout ce que vous touchez,
  • – vous trébuchez à la moindre occasion,
  • – les ennuis et mauvaises nouvelles se succèdent : votre électroménager rend l’âme jour après jour, et quand tout est remplacé, c’est au tour de la voiture, etc

Bref, parfois, vous vous dites qu’un peu de chance, ce ne serait pas du luxe ! Et bien rassurez-vous, il existe des solutions… Enfin surtout pour ceux qui y croient. Peut être en connaissez vous certaines ? Ramasser un fer à cheval ? Offrir du muguet ? Trouver trèfle à 4 feuilles ?

Mais aujourd’hui, je vais vous parler d’un porte-bonheur typiquement lorrain, moins crade que marcher dedans du pied gauche, moins odorant qu’une patte de lapin qui a pris la pluie, moins commun que croiser les doigts ou toucher du bois, et aussi folklorique que toucher le pompon d’un marin. Connaissez-vous les étoiles de Sion ?

star de Lorraine, étoile de Sion

Là c’est moi qui me transforme en étoile !

La légende des étoiles de Sion

L’histoire se passe à une trentaine de kilomètres au sud de Nancy, sur la colline inspirée. Un soir, une jeune princesse de Vaudémont, qui allait régulièrement prier Notre Dame de Sion, rentrait chez elle, sur son cheval blanc.

Église Notre Dame de Sion et Sainte Marguerite de Lorraine, duchesse d'Alençon

Église Notre Dame de Sion et statue de Sainte Marguerite de Lorraine, duchesse d’Alençon

Elle suivait donc la crête de la montagne, quand soudain, à mi-chemin, elle vit surgir de nulle part un cavalier à l’allure plus que suspecte.

Saisie de frayeur, elle tenta de fuir et piqua sa monture. Le cheval s’emporta et se dirigea tout à coup à l’ouest de la colline, qui à cet endroit descendait à pic. La chute étant inéluctable, la jeune princesse se recommanda urgemment à sa protectrice et s’écria : « Bonne Vierge de Sion, sauvez-moi ! ». Puis elle s’élança dans le ravin et contre toute attente, son cheval tomba debout, sur une large pierre, qu’il marqua profondément de ses quatre fers.

Au même moment, alors que le méchant cavalier s’apprêtait à effectuer le même saut, la Vierge saisit dans le ciel une poignée d’étoiles et les jeta dans les yeux du cavalier et de sa monture qui, aveuglée, se cabra et rebroussa chemin.

pour en savoir plus sur cette légende : ici

La lorraine, une terre d’étoiles… Mes enfants le savent, ils y sont nés !

On raconte que jusque dans les années 1820, les empreintes des fers du cheval était visibles juste en contrebas du lieu dit « le saut de la pucelle ». Alors, histoire vraie ou légende ?

étoiles de Sion

Toujours est-il qu’aujourd’hui encore, des étoiles jonchent le sol de la colline inspirée. Certains disent qu’elles portent chance ! Voici quelques informations pratiques.

Ou trouver des étoiles de Sion?

Si vous fouillez le sol de cette colline, vous trouverez de manière quasi certaine des étoiles. Mais le spot connu pour ses étoiles à profusion est juste en face de la croix sainte Marguerite, tout près du saut de la pucelle (logique !). Vous pouvez vous garer sur l’ancien terrain hippique, près du bâtiment avec la façade étoilée.

colline de Sion Vaudémont batiment façade étoilée

C’est facile à repérer : c’est là où il y a du monde…même par un samedi pluvieux de mai !

Marchez ensuite vers les arbres et prospectez les gros tas de graviers/cailloux/sable. Pour cela, pas besoin de matériel : de bons yeux et un peu de patience suffisent. Prenez une poignée de graviers, et observez minutieusement. Surtout, prenez votre temps, les étoiles sont vraiment petites !

Une fois que vous aurez trouvé la première, et donc que vous saurez mieux quoi chercher, les autres seront plus évidente. Nous avons pour notre part farfouillé pendant une bonne demi-heure sans aucun résultat. Finalement nos voisins de collecte ont eu pitié de nous et nous ont donné un modèle. La demi-heure suivante, nous en avons trouvé 11, et quelques empreintes de coquillage en sus !

fossiles colline de Sion Vaudémont

Où acheter des étoiles de Sion ?

Je pensais, en bonne touriste, que l’office du tourisme de Sion, proposerait des étoiles à l’achat. Je m’attendais à les voir montées en bijoux, ou à en trouver des particulièrement jolies ou grosses dans de petits écrins, voire peut être même d’autres fossiles à la vente (ammonites etc)…

Ben en fait non ! Il se trouve que Notre Dame de Sion est un lieu de pèlerinage et que vous ne trouverez en vente que des statuettes de la Vierge, des livrets de prière, et autres livres historiques ! Si vous voulez ramener des étoiles de Sion, il faudra vous baisser et les chercher vous même !

Cependant, on en trouve parfois sur le net. Si vous n’êtes pas pressés, vous pouvez toujours faire une recherche Google.

La vérité et rien que la vérité sur les stars de Lorraine

Les encrines ou lys de mer

Les encrines ou lys des mers sont des organismes marins vieux de 165 millions d’années. Elles vivaient en colonie.

encrine, colline de Sion Vaudémont

Encrine, source « christal de saint Marc »

Les « étoiles » sont en fait des fragments de tige d’encrine. Chaque « étoile » correspond à une unité de la tige (entroque), un peu comme une vertèbre chez l’homme.

Et comment peut on trouver des fossiles d’animaux marins, presque 500m au dessus du niveau de la mer ?

Il y a 200 millions d’année, la mer recouvrait la Lorraine. D’ailleurs, le mois dernier, je vous parlais justement de comment, pendant longtemps, la Lorraine a exploité le sel !

La colline de Sion-Vaudémont, qui n’était pas encore une colline, se trouvait donc sous la mer germanique. Durant cette période, des dépôts sédimentaires s’accumulent sur le fond, jusqu’à il y a 65 millions d’années. Un climat chaud provoque alors une forte évaporation de l’eau. Et progressivement la mer se retire.

Ensuite, 10 millions d’années plus tard, les plaques eurasiennes et africaines, particulièrement actives en ce temps là, entrent en collision. Elles forment les reliefs lorrains, dont la colline de Sion Vaudémont… Ainsi les encrines prennent de l’altitude.

Une tentative échouée de rejoindre les étoiles ?

 Et avant de repartir, vos étoiles en poche…

La colline de Sion Vaudémont est également appelée colline inspirée. L’expression date de 1913 et vient de l’écrivain Maurice Barrès.

A votre tour, laissez vous inspirer par la magie des lieux. Prenez le temps de découvrir un des nombreux chemins de promenade qui parcourent la colline entre Sion et Vaudémont. Arrêtez vous à Sion visiter la magnifique basilique et le parcours sensoriel (magique pour les enfants), ou préférez Vaudémont et les ruines de son château médiéval !

De toute façon, quelle que soit l’option que vous choisirez, vous ne pourrez pas être déçus ! Quant à vous tous qui ne pouvez pas venir visiter ces lieux, une petite recette d’étoiles… à goûter !

Et maintenant le concours

Depuis quelques temps, je participe à un rendez-vous mensuel inter-blogueur organisé par le coin des voyageurs : #EnFranceAussi . C’est grâce à ce rendez-vous, que j’essaie de vous faire découvrir ma ville et ma région à travers nos dimanche en famille.

Pour ceux qui me suivent, vous le savez sans doute déjà, ce Rendez-vous s’est associé à Gallimard Loisirs  pour vous permettre, de gagner deux Geoguides. Ce mois-ci, c’est Bai

 

Comment participer ?

Le jeu se déroule du 1 au 15 aout 2017.

Alors pour participer, il suffit de commenter un des articles du rendez-vous (cet article ou celui de votre choix parmi les blogs participants)

ET

de commenter la page Facebook #EnFranceAussi (en indiquant le blog que vous avez commenté).

Ensuite, il y aura un gagnant parmi les blogueurs, et un autre gagnant parmi les lecteurs. Pour en savoir plus, le règlement est disponible ici.

Liste des autres participants :

  • – Fish and Children :
  • – Annima :
  • – Mordue de voyage :
  • – Les aventures de la tribu de Chacha :
  • – My little road :
  • – Travellingaddress :
  • – Salut Bye Bye :
Taggé , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *