safari au ranch des bisons : le Far West lorrain

Un weekend d’aout mitigé, alors que nous nous morfondions devant la fenêtre (pfff les nuages arrivent, encore un belle journée en perspective, heureusement qu’on est en été, mouais comme d’hab’ quoi…), ma main se pose accidentellement sur le catalogue du pass lorraine que j’avais reçu la semaine dernière (mais que je n’avais toujours pas rangé, oups).

Pour ceux qui ne connaissent pas, le pass lorraine, c’est une carte jaune nominative, format carte bancaire. C’est distribué par les offices du tourisme et cela permet de visiter un certain nombre de sites en Lorraine, en bénéficiant de réductions.

Bref, mes yeux se mettent à le parcourir laconiquement, jusqu’à ce que mes yeux tombent sur « safari au ranch des bisons » à Petit-Réderching. Safari, bisons, moins d’une heure de la maison, banco.

Un petit coin de Far West en plein Bitcherland

Le moins que l’on puisse dire, c’est que dès notre arrivée, on nous place dans l’ambiance avec une déco presque digne de plateaux de tournage de courts métrages amateur mexicains.

Dès le parking, nous voyons le drapeau américain flotter. Sous un préau un décor de western pour le festival de country qui se tient ici chaque été.

Nul doute qu’un jour nous viendrons le découvrir !

Les billets pour le safari découverte des bisons se prennent au magasin. Le pass Lorraine valable pour la famille permet une petite réduction appréciable.

Des bisons, des bisons et encore des bisons

Pour mieux se rendre compte, un bison c’est ça :

gros plan de bison ranch des bisons

Une énorme bête sauvage, cornue, pouvant atteindre une tonne et 70km/h à pleine vitesse…  Autant dire que je ne tenterai pas de me mesurer à lui !

Pour notre part, c’était la première fois que nous en voyions en vrai, et c’est impressionnant.

Notre visite commençait à 17h. Comme d’habitude dans l’est, la ponctualité est de rigueur. A 17h00, nous sommes invités à monter dans le tracteur safari qui nous promènera au milieu des champs où paissent tranquillement une grosse cinquantaine de bisons.

tracteur safari ferme des bisons

La remorque peinte en camouflage militaire offre d’un confort très spartiate. A l’intérieur, nous nous assiérons sur l’un des deux bancs en bois placés dans la longueur. L’effet tape-cul amusera beaucoup les enfants.

La visite dure une heure, et chaque arrêt du tracteur nous permettra d’en apprendre un peu plus sur la vie de cet animal si connu et dont on sait finalement bien peu de chose.

Première découverte : les bisons et l’eau

Nous nous arrêtons en face de … ça :

abreuvoir ferme des bisons

C’est, en fait, ce qui leur sert d’abreuvoir. En effet, contrairement aux animaux domestiqués plus communs dans le coin (moutons, vaches, porcs…), les bisons d’élevage sont restés des animaux sauvages, et ont conservé leurs instincts naturels. Ainsi, dans cet élevage, comme dans leur milieu naturel, les bisons boivent un par un ou deux par deux, toujours du plus fort au plus faible. D’où les deux petits bacs.

Il paraît que c’est parce qu’ils ont toujours peur de manquer d’eau !!! Il faudrait un jour que quelqu’un leur explique qu’en Lorraine ça ne risque pas mais bon…

Deuxième découverte : les bébés bisons

Les mises à bas ont lieu de mai à aout. C’est en effet la meilleure période puisqu’il fait bon… et que l’herbe pousse !

bébé bison ranch des bisons

Dans la famille bison, il y a papa bison, maman bisonne et bébé bisonneau. Juste au dessus il s’agissait du plus jeune bisonneau du troupeau. Il avait 4 jours tout juste, et la photo serait plus nette, on verrait encore une partie du cordon ombilical.

Dans la nature, une naissance est toujours dangereuse : l’odeur du sang et autres joyeusetés peuvent attirer les prédateurs. Ainsi pour ne pas mettre en danger tout le troupeau, les futures mères s’éloignent pour mettre bas. Sitôt le bisonneau né, sa mère le lèche pour lui enlever toute odeur dangereuse puis ils rejoignent ensemble le troupeau. Ces soins sont très rapides, une petite demi-heure seulement.

A la naissance, un bisonneau pèse une vingtaine de kilos, soit environ la moitié du poids d’un veau. Son petit gabarit permet de faciliter la mise à bas par la mère.

allaitement bisons

Dans la nature, une bisonne allaite son petit une grosse année.

Ici, les petits sont sevrés vers 7 mois environ, afin que leur  mère puisse reprendre des forces avant son prochain bébé.

Troisième découverte : comportements de bisons

A ce moment de l’année, le troupeau comptait 56 femelles pour 3 mâles dont deux gros et un jeune. Pour intimider les autres mâles et attirer les femelles, les bisons se roulent au sol…

ferme des bisons

L’homme représente un gros stresse pour les bisons. Pourtant à l’état sauvage, ses principaux prédateurs ne sont pas les hommes mais les ours et les loups. Bon, au ranch, c’est quand même nous !!!

Dès qu’ils aperçoivent le tracteur du safari ils se vident… Amis de la poésie bonjour !

Pas de photo d’illustration !

Pour rester sur ce sujet… Été comme hiver, les bisons ont du foin a disposition.

alimentation bisons ferme des bisons

En effet, les bisons ne sont pas des animaux autochtones, ça je pense que vous vous en doutiez ! Et l’herbe française est beaucoup plus grasse que celle de leur milieu naturel. Cela a tendance à perturber leur digestion, et à leur donner des selle liquides. Le foin permet d’assécher un peu tout ça.

Ultime découverte : du troupeau au magasin

Ici les bisons vivent 3 ans environ contre une trentaine d’année dans la nature. Une bisonne est fertile jusqu’à 15 ans.

Dans cette ferme, des abattages sont prévus par lots, 4 ou 5 fois par an. La viande/charcuterie est en vente à la boutique juste à la sortie.

Bizarre de parler de ça alors que je viens de passer une heure à admirer ces forces de la nature ? Pas tant que ça !

Comme je le disais, les bisons sont des animaux sauvages auxquels on ne s’attache pas : on ne peut pas les caresser, ni les approcher… Et puis un bon steak de bison, hmmmm !!!

Informations pratiques

Le ranch des bisons se trouve 3 Ferme du Grand Niedeck à Petit Réderching.

Les visites-safaris sont possible pour les groupes (10 personnes min) sur réservation du 1er mai au 1er octobre. Compter 5€/personne (2017). Pour les particuliers des départs safari sont prévus tous les jours de juillet et aout à 14h et à 17h. 6€/adulte, 5€/enfant, réduction possible avec le pass lorraine

4 gites ont été aménagés pour recevoir les visiteurs au plus long court, juste à côté de la propriété.

Vous pourrez trouver à la boutique saucissons, terrines, rôtis, palerons, pot au feu, civets, rosbifs… et en période de fête des paniers cadeaux. N’hésitez pas à téléphoner avant votre visite, pour vérifier la disponibilité des produits.

Taggé , .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 réponses à safari au ranch des bisons : le Far West lorrain

  1. Lucie dit :

    je ne connaissais pas, super découverte