L’inoubliable Baume-les-Messieurs, ses grottes, ses ruisseaux, sa tuffière

Je suis tombée amoureuse du Jura… Ne me demandez pas pourquoi, c’est arrivé comme ça, voilà. Ça m’est tombé dessus sans que je m’y attende. D’ailleurs, peut-on expliquer un coup de foudre ?

Le Jura est une chaîne de montagne, située à la frontière suisse, dont le sol calcaire vieux de 200 millions d’années a donné son nom au Jurassique. Je vous ai déjà expliqué que grâce à ce calcaire, le Jura avait des reliefs presque entièrement façonnés par l’eau.  Cela a donné naissance à des paysages tout à fait fascinants, parmi lesquels :

  • – les pertes de la Valserine qui serpentent dans un canyon vertigineux de plusieurs centaines de mètres avant de s’enfoncer sous terre pour réapparaître bien plus loin.
  • – d’autres sites que je vous citerai au fur et à mesure de mon avancée sur le sujet
  • – et des reculées comme à Baume les messieurs dont je vous parle aujourd’hui.

La reculée de Baume les messieurs

Baume les messieurs, classée petite citée comtoise de caractère, est un petit village de 200 âmes totalement enclavé dans un environnement rocheux (la fameuse reculée). Il est aussi classé plus beaux villages de France et pour tout dire, c’est totalement mérité !

Ce village est un joyau parfaitement conservé dans son écrin rocheux. Il offre à ses quelques habitants et aux (trop) nombreux touristes un patrimoine d’une richesse incroyable pour un si petit village, et un environnement qui invite à la farniente ou aux balades.

Si vous arrivez par Mirebel puis le Crancot, vous pourrez profiter pleinement de la vue sur le village et cette reculée, qui n’est rien que moins que l’une des plus belles du Jura. En arrivant au village, suivez le panneau les grottes. Vous traverserez tout le village, passerez devant le restaurant les trois cloches… Ah oui, j’ai failli oublier, le Village au fond de la vallée, comme égaré, presque ignoré que chantent Edith Piaf, Mireille Mathieu et plein d’autres a été largement inspiré de Baume les Messieurs. D’ailleurs Jean François Nicot, dont selon la chanson, toute la vie a été rythmée par ses fameuses cloches, a véritablement existé. On peut même voir sa tombe et celle de sa femme Elise Blanche dans le cimetière près de l’église.

Fin de la parenthèse.

En continuant votre route, vous longerez ensuite la reculée, cette longue vallée qui pénètre à l’intérieur d’un plateau calcaire, jusqu’à arriver au bout… Puis la route repart dans l’autre sens, vers la célèbre tuffière et une grotte féérique.

Quand on aime, on partage ! Alors voici quelques propositions pour occuper un long weekend dans le coin.

Les belvédères

Pour les amateurs de randonnées, ne manquez pas de grimper à l’un des nombreux belvédères qui dominent cette reculée. Celui du Crançot ou autrement nommé la Roche des Baumes vous offrira une vue de carte postale.

Vue du Belvédaire du CrancotDe nombreux départs sont possibles. Mais pour en apprendre davantage sur la géologie du site, remontez la rivière du Dard jusqu’au belvédère. Tout au long du parcours, des panneaux d’interprétation vous expliqueront ses mystères.

Sinon, une merveilleuse application pour prévoir votre randonnée : visorando. Mais attention, celle-ci nécessite d’être connecté pour fonctionner…ce qui ne sera pour ainsi dire jamais le cas ici, et plus généralement dans tout le Jura. Donc elle ne se substitue pas à une carte papier.

La Seille et le Dard

Deux cours d’eau coulent dans cette reculée : le Dard et la Seille.

Pour les reconnaître, rien de plus simple, la Seille coule paisiblement dans le village. Il est très agréable de pique-niquer au calme, juste au bord de ses eaux. De part et d’autre, des emplacements de parking permettent de se garer.

Le Dard, lui, est un affluent de la Seille. Il jaillit d’une grotte en une imposante cascade et rejoint la Seille au niveau de LA cascade de Baume les Messieurs, la fameuse tuffière. Ici, le paysage est hors du commun, et nombre de personne n’hésitent pas à profiter de ces eaux limpides pour se rafraichir.

cascade des tufs Baume les messieurs

L’abbaye Saint Pierre

L’abbaye Saint Pierre est un ensemble architectural, qui a été morcelé et vendu aux enchères en 1793, à la révolution. Vous y trouverez aujourd’hui un café. D’ailleurs, si vous avez l’occasion, la vue de la terrasse est à couper le souffle. S’y trouvent également des chambres d’hôtes aménagées dans l’ancien dortoir des moines…

En fait, seule une partie se visite : les trois cours, l’église abbatiale du XIIème siècle et la chapelle des tombeaux. Un audioguide est disponible sur demande, et le billet peut être combiné avec celui de la grotte.

On y apprend notamment que cette abbaye était à l’origine un petit établissement monastique qui a été restauré et agrandi par l’abbé Bernon. Ce dernier l’a ensuite quittée pour fonder celle de Cluny qui deviendra la plus grande abbaye du monde chrétien. On est aussi surpris d’entendre que pour vivre ici, les moines devaient être issus d’au moins quatre générations de nobles. Enfin, le retable de l’église abbatiale en bois décoré à la feuille d’or mérite le détour. On y voit notamment une scène de l’annonciation avec un bébé dessiné sur le ventre de la Vierge Marie.

Difficile cependant de vous en dire plus, nous avons choisi de faire l’impasse dessus à cause de la chaleur caniculaire de ce mois de mai.

cours intérieure de l'abbaye de Baume les Messieurs

crédit photo Jean-Pol Grandmont

La grotte

Les plus observateurs l’auront remarqué : pour y parvenir, on suit bien les indications grotteS. En effet, il n’y a pas une grotte, mais des grottes. Un sentier de randonnée permet de les découvrir.

Mais ici je vous parle de LA grotte de Baume, la plus spectaculaire, la seule aménagée réellement pour les visites. Celle d’où jaillit le Dard juste avant de rejoindre la Seille. Je vous parle d’une grotte qui n’est rien de moins que l’une des plus belles d’Europe.

D’ailleurs, rien qu’y entrer est fabuleux : le chemin aménagé sur une passerelle en bois nous fait passer sous la cascade d’une résurgence du Dard… Enfin, à la sortie de l’hiver ou après de fortes pluies !

Entrée de la grotte de Baume pasage sous la cascade

La photo n’est malheureusement pas de moi mais de Clément Eustache. En effet, à cause de ce mois de mai exceptionnel…presque caniculaire, osons le dire, cette cascade avant totalement disparue. Dommage, mais ça me fera une excuse pour y revenir quand ma fille sera plus grande !

Bref la visite dure un peu moins d’une heure. Au cours de celle-ci nous parcourons 600m de galeries, montons et descendons 228 marches, explorons 5 salles aux dimensions de cathédrales, admirons des concrétions de toutes les formes, et de toutes les couleurs, longeons un lac souterrain… Avec un peu de chance, on peut même observer quelques chauves-souris et crevettes translucides !

La mise en lumière des différentes formations géologiques est discrète et bien pensée. Aller, venez donc découvrir avec moi cette grotte hors du commun ! (à paraître le 15 juin).

Taggé , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

13 réponses à L’inoubliable Baume-les-Messieurs, ses grottes, ses ruisseaux, sa tuffière

  1. yasmine dit :

    Etant claustrophobe, je n’irais pas dans la grotte, mais tes photos donnent envie de découvrir tous ces endroits.

    • Plume dit :

      Sans être claustrophobe, je n’aime pas manquer d’espace. Là en l’occurrence, la grotte a des dimensions de cathédrale !

  2. Lisa dit :

    C’est super joli ! Tes photos sont magnifiques ! 🙂

    Des bisous, Lisa

  3. Coucou
    Ces photos sont absolument magnifiques ! Ça donne envie 🙂
    Bisous

  4. La grotte est vraiment magnifique ! Effectivement dommage que la cascade ait été asséchée !

  5. Louise dit :

    Superbes photos ! Je travaille dans une abbaye qui s’appelle aussi Saint Pierre, ahaha ça m’a fait bizarre ^^

  6. Quelles magnifiques photos ! Effectivement j’y étais déjà une fois et j’étais vraiment sous le charme de cette magnifique ville.

  7. Ena dit :

    Ca a l’air superbe! Tes belles photos donnent envie d’aller y faire un tour!

  8. Ena dit :

    Ca a l’air superbe! Tes magnifiques photos donnent envie d’aller y faire un tour!