Fête de Saint Nicolas – Metz 2016

La semaine dernière, c’est tout un weekend placé sous le signe de la fête et de la famille qui s’est terminé à Metz… Et oui, pour ceux qui ne sont pas du Nord Est de la France, le weekend du 3-4 décembre, nous fêtions saint Nicolas, Patron (entre autre) de la Lorraine !

Note à moi-même : avec la réforme territoriale, saint Nicolas est-il devenu le Saint Patron du Grand Est ?

Bien que les festivités soient désormais terminées, je choisis quand même de vous parler de ce premier weekend de l’avant très attendu des enfants. Et qui sait ? peut être que je vous donnerai envie de vous joindre à nous l’année prochaine !

Affiche de la Saint Nicolas Metz 2016 experiences en famille

Cette année, la fête de saint Nicolas s’étendait sur 3 jours : du vendredi après-midi au dimanche soir

Et cette année encore, les festivités se déroulaient presque intégralement sur l’île du petit Saulcy, à deux pas du sentier des lanternes. En effet, sur la place de la Comédie, c’est tout un petit village qui a été érigé.

Au centre : la maison de Saint Nicolas

Petite, sombre, aucun signe distinctif à l’extérieur si ce n’est la looooonnnnngue file d’attente des familles qui attendent de rencontrer leur Saint Patron et de faire quelques photos souvenirs.

Il faut dire que Saint Nicolas a plein d’enfants à rencontrer ces deux jours là… Et que de ce fait il ne se trouvait que très rarement dans sa maison, d’où l’attente qui pouvait paraître un peu longue pour les plus jeunes.

Heureusement, il avait pensé à tout ! Et lorsqu’il s’absentait pour rencontrer les enfants sur les chemins du centre ville, de fabuleux conteurs gardaient sa maison, notamment la compagnie Le Tourbillon.

contes maison de saint Nicolas Metz 2016 experiences en famille

Vous connaissiez l’histoire du roi Salomon, ce roi aimé et reconnu de tous pour sa sagesse, et même des animaux. D’ailleurs il savait leur parler ! Ce roi aimait par dessus tout sa femme… Quand celle-ci lui demanda pour son anniversaire de lui faire construire un palais en becs d’oiseaux, il se sentit obligé de le lui promettre. Alors il convoqua tous les animaux, mais une petite huppe arriva bien en retard. La raison ? Elle passa beaucoup de temps à regarder le monde magnifique qui l’entourait. Salomon comptait lui réserver un châtiment exemplaire, mais la huppe par 3 fois lui prouva sa grande sagesse, et le roi admit que finalement la huppe est bien plus sage que lui qui était prêt à construire à sa femme un palais en becs d’oiseaux innocents. Alors il lui remit une couronne et épargna tous les oiseaux.

C’est donc cette histoire qui nous a été contée. Bien jolie n’est-ce pas ?

Près du Temple Neuf : les chalets solidaires, et les spectacles artistiques

Cette année, c’était pas moins de 29 associations caritatives qui s’étaient installées dans les chalets près du Temple Neuf. Celles-ci mettaient en vente des œuvres de l’association messine Parcours d’Artiste pour récolter des fonds.

Toujours dans un esprit de solidarité, ou plus simplement dans un esprit de Noël, une collecte de jouets était organisée juste à côté, à l’attention des Restaurants du Cœur et de Young Caritas Meuse-Moselle.

De l’autre côté de la place : l’espace ludique et ses manèges pour le moins originaux !

Ouverts les samedi et dimanche après midi, les enfants (et leurs parents) pouvaient partager un moment de bonne humeur, de fous rires, de plaisir, ou parfois de compétition, autour des jeux en bois géants installés par les ludothèques. Rien de tel qu’un puissance 4 géant pour rapprocher les générations !

jeux en bois géants pretés par la ludothèque saint Nicolas Metz 2016 experiences en famille

Parfois les familles se séparaient : les grands avec papa, les petits avec maman ! Et d’autres familles venaient compléter les tables de jeux. On se mélangeait, on se rencontrait, on riait… naturellement, spontanément, sans écran interposé. Le miracle de Noël ?

Un peu plus loin, pendant que Lokko sculptait des ballon aux formes plus extraordinaires les unes que les autres : vélos, titi, chapeaux rigolos, etc, quelques enfants se faisaient maquiller.

maquillage saint Nicolas 2016 à metz thème du blanc experiences en famille

Force est de constater que le thème retenu cette année : le Blanc, rendait le stand maquillage difficilement mixte. Quoique cela n’ait pas semblé décourager les plus jeunes.

Sous une tente blanche, certains enfants fabriquaient un petit saint Nicolas.

bricolag saint Nicolas, metz 2016 experiences en famille

Les plus grands pouvaient, s’ils le souhaitaient, écrire une lettre à un enfant du bout du monde : Australie ? Bengladesh ? Que sais-je encore ? C’était à eux de choisir parmi une liste d’une dizaine de pays.

atelier écrire une lettre à un enfant du bout du monde, saint Nicolas, metz 2016 experiences en famille

Mais le plus beau restaient les deux manèges gratuits qui siégeaient sur la place. Tout d’abord le Carrousel Marin, fabriqué de manière artisanale par la compagnie Ca tourne. Ça pour tourner, ça tournait ! Pour le plus grand bonheur des enfants (et des mascottes).

mascotte Hand Ball, sur le carrousel marin saint nicolas metz 2016 experiences en famille

Et puis l’orgarêve. L’orgarêve est une machine conçu par la compagnie de Théâtre de la Toupine. Elle accueille 6 passagers de 6 mois à 6 ans. Mi-manège, mi-orgue de barbarie, les enfants riaient pendant que leurs parents les poussaient. Parfois on entendait quelques plus vite, plus vite. Alors, les parents les plus courageux se relayaient, les autres cédaient leurs place au grand frère ou à la grande sœur ravie d’un tel honneur !

orgareve manege a propulsion parentale saint Nicolas Metz 2016 experiences en famille

Le papa gagnant tournait, lui, la manivelle de l’orgue de barbarie. Le tour de manège durait une partition. Certains jouaient plus vite que d’autres, il y a eu quelques abandons, quelques complaintes, mais surtout beaucoup de bonne humeur !

Un peu partout : des espaces gourmands, et pour fil rouge, une fanfare

Une bonne odeur de cannelle et de chocolat nous enveloppaient par moment. En effet, comme un vrai village, le village de saint Nicolas nous proposait de quoi nous restaurer (crêpes, churros, gaufres…) et nous réchauffer  avec une vente de soupes, vin chaud et chocolat chaud au profit d’œuvres caritatives. Cinq minutes dans la bouches, et direct dans es fesses… C’est ça un hiver dans l’est !

Et parce qu’un weekend de fête ne serait pas tout à fait un weekend de fête sans musique, la fanfare The Brass Machine venait animer la place, ces 3 jours de fête. Il paraît que c’était funk… Je n’y connais rien, mais en tous les cas, c’était festif !

fanfare the brass machine saint Nicolas Mete 2016 experiences en famille

Cette année, une invitée surprise pour le plus grand bonheur des enfants

Montgolfiere a cote de la cathedrale saint Etienne Metz experiences en famille

Enfin, les moments les plus attendus

Le défilé de la saint Nicolas

C’est le moment tant attendu de ce weekend de festivités : Saint Nicolas accompagné de son fidèle Père Fouettard (et aussi de Miss Mirabelle, de monsieur le maire et de quelques journalistes)  apparait sur le balcon de l’opéra théâtre. Il recommande à tous les enfants d’être sage, de bien travailler à l’école, d’être gentil avec ses parents, ses copains et sa maîtresse. Et tout le monde reprend la chanson traditionnelle (sur l’air de c’est la mère Michelle qui a perdu son chat) :

  • Grand saint Nicolas, patron des écoliers
  • Apporte moi quelque chose dans mon petit panier
  • J’ai toujours été sage, comme un petit mouton
  • J’apprendrai mes leçons pour avoir des bonbons
  • Venez, venez saint Nicolas
  • Venez, venez saint Nicolas
  • Venez, venez saint Nicolas et tralala

Puis saint Nicolas descend et rejoint son char. Le défilé (limité pour des raisons de sécurité aux seules rues piétonnes) peut commencer.

plan parcours saint Nicolas 2016

Cette année, le corso était composé de 7 chars blancs…En aurai-je oublié ? Il y avait :

  • un bateau fantôme voguant sur des nuages blancs des Bigophones de Metz Rurange,
  • un paradis blanc et ses ours polaires créé par Famille Lorraine de Metz-Borny, c’est cette association qui propose le 2ème weekend de décembre la marche de Metz illuminé dont je vous parlerai dans quelques temps
  • un char avec des bonhommes des neiges et des ours polaires réalisé par la Fédération Familles de France 57,
  • un autre char qui transportait…une charrette-prison tirée par un âne, certainement pour y enfermer les enfants désignés par le Père Fouettard. Ce char a été créé par le groupe folklorique lorrain de Metz,
  • celui de la Reine des Neiges conçu par l’association Gwendolyn’s,
  • celui de saint Nicolas réalisé par les Joyeux carnavaliers de Metz Austrasie (JCMA) Renaissance,
  • et enfin, la maison des anges du Secours Catholique, fabriqué avec des personnes accueillies au cours de l’année par l’association

Tous les chars jettent des bonbons aux enfants sages…Tandis que le Père Fouettard scrute la foule à la recherche des enfants les moins sages. Il me semble que cette année, sa récolte n’a pas été bonne !

Et devinez comme c’est le moment attendu depuis un an ici… Je suis tombée en panne de batterie ! Je n’ai pas une seule photo à partager avec vous. Alors à défaut, je vous propose celles de Gille Wirtz, photographe au Républicain Lorrain ici.

Les nombreux spectacles

Et oui, en décembre les jours deviennent courts, voire même très courts ! Alors c’est le moment d’en profiter pour programmer des spectacles lumineux.

Pour les festivités de la Saint Nicolas, c’étaient pas moins de 3 spectacles qui se jouaient de 17h à 21h chaque soir. Tantôt des spectacles de feu, tantôt des jeux de lumière. De la douceur, de la poésie, du rythme… Bien sûr je n’ai pas pu assister à la totalité de la programmation, mais comme tous les ans, j’en ai gardé des souvenirs impérissables !

 

Bref, la saint Nicolas dans l’est, ce sont des sur-festivités dans les festivités de Noël ! Même si les marchés de Noël sont ouverts depuis une quinzaine de jours, c’est véritablement la saint Nicolas qui nous transporte dans l’ambiance de Noël. Impossible ici de ne pas la fêter. Comme diraient les lorrains, c’est dans nos tripes. Et attention, c’est contagieux !

Alors y serez-vous l’an prochain ? Et d’ailleurs, connaissez-vous saint Nicolas ?

Taggé , , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *