Roadtrip au Danemark, jour 5 : Maribo et l’île de Falster

Vous vous souvenez le jour 4, quand je vous disais que nous avions planté notre tente à Maribo, dans l’un des plus mignons camping du Danemark ? Il se trouve également que c’est le camping le plus matinal du Danemark ! Dès le lever du jour – et le jour se lève tôt en été – quelques dizaines de canard sont sortis du lac et ont fait le tour des tentes, en mode debout les campeurs on a faim…

Les coupables :

roadtrip Danemark Lolland

Monsieur Plume me demande de lui passer le fusil… mais finalement, nous nous contenterons de madeleines et de café soluble pour le petit déjeuner !

C’est donc très tôt que nous quittons le camping. En tous les cas beaucoup plus tôt que prévu !

Maribo, Lolland

D’une manière générale, nous n’avons pas été séduits par les petites villes de Lolland. Bien sûr, on ne peut pas vraiment dire qu’elles soient laides, mais elles n’ont pas le charme des villes d’Aerø, de Tasinge, de Langeland… Les maisons sont toujours aussi colorées, les centres-villes toujours piétons, fleuris, les échoppes en libre-service sont toujours de mise, mais il y a moins de colombages, les façades sont moins décorées, et surtout on n’y retrouve pas cette luminosité à laquelle nous étions habitués…

La ville de Maribo fait un peu exception à la règle avec ses lacs, ses îles… et ses canards. Elle est d’ailleurs particulièrement appréciée des locaux ! Nous décidons de visiter le centre historique.

Plus beau point de vue sur Maribo Domkirke

La cathédrale de Maribo se trouve à environ 500m du camping, juste de l’autre côté du lac. Inutile de prendre la voiture pour vous y rendre.

Pour les non-campeurs, il y a un parking public juste à côté du camping sur

C’est de ce côté du lac que vous aurez la plus belle vue sur la cathédrale : des herbes colorées, le lac s’ils fonctionnent, des jets d’eau, et en arrière plan la cathédrale.

Bref ne faites pas comme nous ! Nous avons quitté le camping en voiture et nous sommes garés à proximité immédiate de la Domkirke ! Mais pourquoi ?

Du coup nos photos donnent ça :

cathédrale de Maribo Lolland

et puis ça :

lac près de la cathédrale de Maribo Lolland

Et oui, même sans la cathédrale en arrière plan, le lac reste un lieu de promenade très agréable, il mérite bien sa photo !

Maribo Domkirke

La cathédrale est ouverte de 9h à 15h le lundi et de 8h à 18h les autres jours.

Comme toutes les autres églises danoises, celle-ci brille par sa sobriété. A l’intérieur, les murs sont blanchis à la chaux, ce qui la rend très lumineuse.

roadtrip Danemark cathédrale de Maribo

Le mobilier est particulièrement travaillé, et mérite un coup d’œil (rapide !).

autel de la cathédrale de Maribo roadtrip Danemark

chaire de la cathédrale de Maribo roadtrip Danemark

L’église propose des visites guidées, mais en danois seulement. Si vous êtes malgré tout intéressé, n’hésitez pas à écrire à l’adresse suivante : amov@km.dk

Promenade sur l’île de Falster

Nous avions ensuite prévu de nous arrêter au Middelaldercenter dans le quartier de Nykobing, mais finalement,non…pas le temps, plus vraiment attiré, et surtout envie d’autre chose.

Nous nous arrêtons plutôt au Rema 1000 à Nykobing, pour le 1er ravitaillement du séjour. Rien à voir ! Mais du pain, un paquet de pain de mie et un paquet de râpé… pour la modique somme de 100 DKK. Ça se note !

Puis nous rejoignons Hesnaes (J) pour commencer notre découverte de l’île de Falster.

Au total, cette promenade fait 62km. Elle est faisable en une grosse demi-journée, mais selon le temps passé à chaque arrêt, on peut y passer toute une journée

De Hesnaes à Pomlenakke, Falster

Hesnaes (J) est un petit village de pêcheurs connu pour ses 27 maisons construites juste après la tempête de 1872, qui avait partiellement détruit le village.

roadtrip Danemark Hesnaes Falster

Il s’agit de maisons dont le toit est en chaume, et le faitage maintenu par des rondins. Les murs, quant à eux, sont bardés d’osier.  Vous ne trouverez ce type de construction que sur l’île de Falster !

Nous passons devant le port, petit mais très agréable. Puis nous nous éloignons en direction de Pomlenakke (B). La route fleurie longe la mer d’un côté, et une forêt de hêtres de l’autre.

port pittoresque de Hesnaes FalsterIci la vue sur le petit port de Hesnaes.

Quelques minutes plus tard les falaises de Pomlenakke commencent à se dessiner au loin. Par endroit la forêt donne l’impression de tomber dans la mer. Le spectacle est magnifique.

roadtrip Danemark Pomlenakke falaises forêt

Quelques chemins de promenade permettent de descendre sur la plage, au pied des falaises.

Une grande partie de celles-ci est constituée de moraines grises et de moraines rouges. J’avoue, il faut avoir l’œil pour distinguer les deux couleurs ! Mais pour vous aider, la moraine grise se trouve plutôt au pied des falaises, tandis que la moraine rouge, plutôt en haut. Cette dernière est particulièrement riche en ce qu’on appelle la porphyrine de la Baltique… Une idée de souvenirs à rapporter du Danemark ?

Porphyre

Puis nous continuons de longer la mer en direction de Halskov Vaenge.

Halskov Vaenge, Falster

Halskov Vaenge (C) est… une petite forêt de 29 hectares, contenant 6 dolmens et 72 tumulus (monticules funéraires) ! Pourquoi une telle concentration ici et pas ailleurs sur l’île ? La raison est toute simple : à la base, les tumulus n’étaient pas spécialement regroupés à cet endroit mais se trouvaient un peu partout sur l’île. La différence est qu’ici, en pleine forêt, ces monticules sont restés intacts, tandis que dans les champs alentours, ils ont été aplanis, au fil des siècles, à cause des cultures.

D’ailleurs, il y a quelques siècles, une partie de l’actuelle forêt n’était pas boisée et était cultivée. Depuis les arbres ont repoussé, mais pas les tumulus…d’où une répartition des tumulus surprenante même dans cette zone.

Nous pénétrons dans la forêt sous l’œil attentif de deux hiboux très colorés.

roadtrip Danemark Falster

Visite du site

Un prospectus est disponible en danois à l’entrée du site. N’hésitez pas à le prendre ne serais-ce que pour avoir un semblant de carte…

roadtrip Danemark Falster

Nous en avons pris un, et nous avons tenté, et j’ai bien dit tenté, de suivre le chemin jaune… Plusieurs fois nous nous sommes perdus, et nous nous retrouvions à errer en pleine forêt à chercher des points de repères… Sauf que les points de repères qui auraient pu nous servir étaient des monticules de terre et des rochers, quoi de plus banal en forêt !!!

Nous avons quand même par endroit, réussi à retrouver nos petits.

Sur la carte :

n° 1 à 6 : A ces endroits se trouvaient 6 stendysses, c’est à dire de petites cavernes rondes ou carrées, en pierres, datant d’il y a 5500 ans. Celle-ci sont partiellement ou totalement détruites car elles ont servi de carrière. Une a été restaurée.

roadtrip Danemark Falster

roadtrip Danemark Falster

roadtrip Danemark Falster

n° 7 à 9 : les trois zones avec les 72 tumulus, tous originaires de l’âge du bronze (soit datant d’il y a 3000 ans environ). Une grosse partie de ces tumulus n’est plus ou presque plus visible puisque le sol a été remanié pour les cultures, pendant plusieurs siècles.

Seul un seul de ces tumulus a été fouillé.

tumulus Falster roadtrip Danemark

Le n°11 est une ancienne route forestière… C’est en réalité davantage un fossé qu’une route. C’est ici que nous nous sommes perdus et que nous avons commencé à errer comme des âmes en peine…

Apparemment, nous n’étions pas les seuls !!!

roadtrip Danemark Falster

Les n°12 et 13 sont les anciens emplacements des champs. Les champs étaient alors des rectangles, les plus longs possibles (et non presque carré comme aujourd’hui).

Quant au petit musée, n°14, il s’intéresse entre autres choses à l’écosystème de cette forêt et à la relation entre les insectes et les vieux arbres. Il est ouvert 24h/24, 7jour/7 et la visite est libre.

Sur les traces d’Andersen

Pour ceux qui ne le savaient pas (je plaide coupable, il faut dire que je ne m’étais jamais trop posé la question), le très célèbre auteur du vilain petit canard et de la petite sirène était danois !

En fait, Hans Christian Andersen était fasciné deux choses : l’histoire et la nature. Il était donc totalement dans son élément sur Falster. Lorsqu’il venait d’ailleurs y puiser son inspiration, il logeait alors à Corselitze, ç deux pas d’ici.

Le 13 aout 1850, il visita Halskov Vaenge et écrivit dans son journal:

Après le déjeuner, nous nous sommes rendus à Halskov Vaenge, où, dans un petit bois poussent d’abord des chênes élancés aux branches minuscules[…]. Plus loin, on trouve de magnifiques chênes noueux et des hêtres. L’un est appelé l’éléphant, tellement il y ressemble. Tout autour, des pierres et des monticules de terre. Andreas Bunzen était assis sur une pierre, je lui ai dit « là où le cerf ne broute pas, il y avait des géants autrefois » Il y avait un professeur au sommet et un poète à la base

En fait, la route jaune qu’on a tenté de suivre était celle que suivait Andersen à son époque. Les jeunes chênes dont il parle sont ceux qui ont été plantés vers 1796. Ils avaient environ 50 ans lors de sa visite. L’arbre appelé l’éléphant se trouve au point 1 de la carte.

La pierre, sur laquelle était assis le professeur, était probablement la Spejdersten n°10 sur la carte.

roadtrip Danemark Falster

Corselitze, lieu de villégiature d’Andersen

On rejoint le parking. Juste en face, on retrouve les fameuses maisons avec bardage en osier, typiques de Falster.

roadtrip Danemark Falster

Et on repart en direction de Corselitze (D), un joli manoir construit en 1777 par Johan Frederik Classen, dans un style néoclassique. A sa mort, il fonda une association de charité, à qui il décide léguer le domaine.

roadtrip Danemark

Aujourd’hui, seuls les jardins et les écuries dans lesquels se trouvent un petit musée forestier se visitent… Mais quels jardins ! Le parc du manoir est véritable festival de couleurs et de senteurs.

roadtrip Danemark

Les roses sont les plus belles de tout le Danemark.roadtrip DanemarkLes sentiers sont tous plus romantiques les uns que les autres ! Au milieu du parc s’écoule une paisible rivière

roadtrip Danemark

Deux sculptures d’un artiste lituanien que je ne connais pas sont emblématiques du parc :

  • – Adam et Eve

Adam et Eve roadtrip Danemark

  • le banc crocodile

roadtrip Danemark

Un des chemins mène à l’ancienne glacière toute ronde. Le bâtiment paraît minuscule mais il n’en est rien. Il est en fait, tout en profondeur, et permettait de conserver 34mètres cube de glace !!!

roadtrip Danemark

On finit par sortir du parc, et on se dirige vers le Valdemarsegen (E)

Il s’agit d’un chêne remarquable. Ce n’est ni le plus grand du Danemark (25,4m), ni le plus large du Danemark (circonférence de 9,35m), mais le plus volumineux du Danemark, avec un volume estimé de 100m3 !!!

On raconte que c’est à cet arbre que le roi Valdemars attachait la bride de son cheval… Sauf qu’après estimation de l’âge de l’arbre, si un dénommé Valdemar a fait une pause au pied de cet arbre, ce n’était pas un des 3 rois Valdemar qu’a compté le Danemark. Mais le nom est resté !

Direction les plages de Falster

Ulslev Strand

Ulslev Strand (F) est une jolie plage de sable très familiale. Mais c’est aussi un endroit idéal pour chasser l’ambre. Et oui, apparemment, au Danemark, l’ambre ne se ramasse pas, il se chasse !

Pour être tout à fait honnête, là encore, on a fait chou blanc ! Il faut dire que, d’après les sites de connaisseurs, nous n’avions rien pour nous :

  • – nous étions sur la plage en milieu d’après-midi, et non tôt le matin, avant que les chasseurs d’ambre avertis ne soient passés.
  • – il faisait un temps magnifique depuis plusieurs jours… alors qu’il est plutôt conseillé de chasser l’ambre le lendemain d’une tempête

Mais à part l’ambre, on trouve également sur cette plage : des oursins et des calmars fossilisés, des pierres brunes qui ressemblent à de minuscules boîtes à cigares brunes. Ce sont en fait des restes du squelette d’une pieuvre éteinte depuis longtemps…

Les pierres à rayures rouges, quant à elles, proviennent des fonds marins suédois, vers le pont Kalmar… Elles ont donc fait un long voyage jusqu’ici.

Havlykke Strand à Elkenøre

Au nord de Marielyst, la plage de Havlykke (G) offre de nombreuses possibilités d’activités de plein air, parmi lesquelles :

  • – se promener sur la digue construite après la fameuse tempête de 1872 (dont il était question à Hesnaes)
  • – admirer la mer depuis la côte (très escarpée).
  • – observer la faune : à la fin de l’été des échassiers s’invitent sur la plage, en automne, de nombreux oiseaux migrateurs survolent la zone (hirondelles, pinsons, arbrisseaux, etc)… D’une manière générale, en toute saison, un vent d’ouest est favorable aux observations.
  • – se baigner… Cette zone protégée est un bon spot pour faire du snorkeling

Tingsted Kirke

Il s’agit de l’église de Tingsted (H), une jolie petite église…rouge comme un ballon rouge ! (je suis en train de lire à mes enfants les Marie Sellier pour ceux qui connaissent). L’intérieur est superbement décoré grâce aux fresque du fameux peintre Elmelunde.

Enfin, sur le chemin du retour vous passerez par le jaettestuen ved trodemosevej (I). Il s’agit du tumulus qui a la plus longue chambre funéraire du Danemark. Lors de sa fouille en 1845, 30 squelettes y ont été retrouvés ! Celui-ci a été restauré récemment.

tumulus Falster

Møns Klint via l’île de Bogø

Nous reprenons enfin la route vers notre camping près de Møns Klint. La route est très agréable : nous sommes totalement entourés par la mer, tantôt sur un pont, tantôt sur une digue. Sur l’île de Bogø nous apercevons le phare, point culminant de l’île avec ses même pas 40 mètres de haut !!!

Nous finissons par arriver, fatigués mais contents des découvertes de cette journée.

Taggé , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

6 réponses à Roadtrip au Danemark, jour 5 : Maribo et l’île de Falster

  1. J’aime beaucoup ton article, il nous fait découvrir une partie du Danemark que l’on ne voit pas souvent… On voit plus les jolies petites maisons que la nature aux alentours !
    Ca donne vraiment envie d’y aller en tout cas!

    • Plume dit :

      C’est vrai, on voit les lieux touristiques mais pas entre ces lieux. On voit de jolies maisons mais ni les forêts, les champs, la mer qui apportent de si jolies couleurs

  2. MlleLee' dit :

    Merci pour ce partage ! Je n’y suis pas aller, mais j’aimerais bien avoir l’occasion ! Du coup je prend des petites notes !

  3. Amélie dit :

    Tes photos font vraiment envie ! J’aimerais beaucoup visiter ce pays, ça a l’air vraiment super 🙂