roadtrip au Danemark, jour 2 : une journée sur l’île d’Aerø

Après un long et épuisant trajet la veille, nous nous levons tôt pour profiter du petit déjeuner offert par l’hôtel. Nous reprenons des forces dans le calme absolu, face à l’océan.

Le soleil brille, mais de gros nuages menaçants ne tardent pas à arriver… Lentement, mais surement. Qu’importe, nous devons nous remettre en route pour prendre notre ferry, direction les vacances ! Nous n’aurons même pas eu le temps de profiter de la piscine de l’hôtel qui pourtant nous faisait de l’œil depuis notre départ de la maison !

Ferry Fynshav-Søby

17 km nous séparent du Ferry, soit 20min de route. Nous sommes entourés de verdure, au loin le bleu de la mer se confond avec le ciel.

Nous arrivons au ferry avec une vingtaine de minutes d’avance. Quelques voitures font déjà la queue.

Quelques minutes plus tard, l’embarquement commence. Les personnes ayant réservé sont prioritaires. Les autres attendent sur le côté. Nous avions réservé quelques mois à l’avance. Aucune envie de perdre une journée de vacances !

Nous suivons donc les ordres des employés de la compagnie. Les voitures se mettent en ligne et se garent dans la cale du bateau sur 3 colonnes. Le chargement est rapide. Vraiment très rapide.

Une fois garés, nous éteignons le moteur, prenons avec nous les objets de valeur et montons sur le pont.

Le ferry part. Nous respirons l’air iodé de la mer. Les vacances commencent. Bonne nouvelle, nous nous éloignons des nuages !

roadtrip Danemark en route versaero

Découverte de l’île d’Aerø

Le ferry arrive à Søby environ 1h10 plus tard. Nous descendons dans la cale pour rejoindre notre voiture… Et surprise nous sortons du bateau en marche avant !

Je sais que ça peut paraître évident comme ça : faire reculer une cinquantaine de véhicules, garés presque à touche touche, pour les faire sortir d’un bateau serait juste impossible à gérer et créerait des retard pas possible !  Mais malgré tout, je n’y avais pas pensé avant d’être dedans et j’ai trouvé ça génial !

Bref, le débarquement est tout aussi efficace/rapide que l’embarquement. Pas le temps de réfléchir, il faut obéir !

Nous avions initialement prévu de nous rendre à l’office du tourisme, juste en face du débarquement du ferry. Celui-ci ouvre à 10h, il est tout juste 9h… Mais pourquoi avoir pris le tout premier ferry ???

Søby

Nous nous promenons rapidement dans la ville, le port est sympa, mais sans plus. La ville ne nous séduit pas. Nous décidons alors de profiter de cette heure perdue pour  nous installer au camping d’Aerøskøbing, quitte à revenir un peu plus tard dans la journée.

Bon en fait, nous n’y reviendrons pas ! Alors je ne vous parlerai pas des vestiges préhistoriques présents ici. Notre guide nous dit qu’il faut demander une carte avec leur emplacement à l’office du tourisme… Peut-être me le confirmerez-vous ?

Nous avons finalement eu une carte des principales villes de l’île au camping.

carte Soby, ile d aero, roadtrip au Danemark

A noter qu’à l’angle de Havevej et Møllemarksvejen, on peut voir un joli moulin

Nous l’aurions su avant, nous nous y serions surement arrêté… Mais voilà !

De Søby à Bregninge

17km séparent Søby d’Aerøskøbing. Mais cette fois la route dure bien plus longtemps que 20min. En effet, peu de voitures circulent sur cette île. Nous roulons au pas et savourons les couleurs surnaturelles qui nous entourent : des jaunes éclatants, toutes sortes de verts, qui rejoignent la mer bleue azur tout au loin.

champs de blés en bordure de mer Aero roadtrip Danemark

A Sobygaard, nous croisons ce que nous croyons être des tumulus… Nous n’en avions jamais vu auparavant. Vérifications faites, il s’agissait bien de tumulus : une tombe recouverte de pierre et de terre, qui lui donne un aspect bombé.

tumulus aero roadtrip danemark

Bregninge

Nous nous arrêtons à l’église de Bregninge. C’était la première église danoise que nous croisions. Vous voulez impressionner votre cher et tendre ? Alors sachez que sur l’île d’Aerø, seize villes sont totalement invisibles du large, afin de se protéger des pirates qui sévissaient il y a quelques centaines d’années ! Oui, oui, Bregninge, par exemple, est l’une d’entre elles. La ville est construite dans une cuvette et le clocher de son église est juste assez haut pour ne pas dépasser les hauteurs qui l’entourent. Original non ?

roadtrip danemark bregninge Aero

Nous y entrons, l’intérieur est très blanc, très vide, presque austère. Une maquette de bateau est suspendue au dessus de l’allée centrale. Seule la chair est très décorée, mais reste dans les tons bruns et ocres. Je l’avais noté à visiter, car j’avais lu qu’à l’époque, le peintre qui décorait l’église se représentait. S’il n’était pas content de sa paye, il se représentait avec la tête d’un fou ! Levez la tête au dessus du 3ème banc à droite (de mémoire) et concluez !

Bref, à part cela, nous restons un peu dubitatif sur la nécessité absolue de marquer cet arrêt dixit tripadvisor, et nous reprenons la route jusqu’au camping.

Aerøskøbing

L’espace réservé aux tentes est quasi vide. Nous avons donc largement le choix des emplacements ! Nous montons la tente, et brusquement, la fatigue nous rattrape. Je ne sais pas exactement ce qu’il s’est passé ensuite, un enlèvement par les extra-terrestres ? une torsion de l’espace temps ? Mais d’un seul coup je me suis réveillée en suffoquant à cause de la chaleur.

Monsieur Plume m’explique que je me suis endormie, qu’il est trop tard pour faire la balade à vélo que nous avions prévu… et qu’il était déçu. Mais bien sûr, comme si je ne le connaissais pas eh eh !!!

Toujours est-il que la promenade de 47km à vélo a été remplacée par une promenade en voiture… Finalement presque aussi agréable (au moins, moins fatigante !)

D’Aerøskøbing à Marstal et Ommel

Ci-dessous la carte de la balade à vélo. Bien souvent les pistes cyclables longent la route. De ce fait, en voiture ou en vélo, il n’y a que peu de différence. N’hésitez pas à mettre la carte en plein écran et à zoomer sur les parties qui vous intéressent.

D’Aerøskøbing à Voderup Klint

Du camping (F), tout au nord, nous rejoignons la grande route et partons vers l’ouest.

Juste à la sortie d’Aerøskøbing (B), on longe de plusieurs fermes en forme de U (Gaard en danois), typiques de l’île. En effet, si cette île est remplie de moulins à vent ce n’est pas pour rien ! Cette architecture permet de protéger les cours intérieures des vents dominants.

En (C) nous arrivons à une digue datant de 1856. Celle-ci a été construite pour rendre les prés alentours, marécageux, utilisables au moins pour produire du foin ou pour en pâturage.

En (D), on passe devant une boutique vendant des produits locaux, n’hésitez pas à y faire une petite pause.

Puis la route continue en direction des falaises de Voderup (Voderup Klint), arrêt (E). Et oui, il y a des falaises au Danemark !

La piste cyclable 91 longe les falaise par le haut, mais les piétons peuvent descendre sur la plage grâce à un escalier. Le site est touristique, et bien qu’il s’étende sur plus de 3km, nous serons loin de nous sentir seuls ! Pour en savoir plus : 6 raisons de découvrir Voderup Klint

Voderup Klint Aero

Le lieu mérite une grosse heure de pause : le temps de descendre la falaise, de se promener sur la plage, de tremper les pieds dans l’eau, de se remotiver, de remonter les escaliers…

De Tanderup à Risemark

Nous continuons la route en direction de l’étang de Tanderup (F). Cet étang, ou plutôt ce marécage, est particulièrement connu pour les nombreuses grenouilles cornues de Bell qu’il abrite.

étang de Tanderup Aero

L’église romane de Tanderup est également particulièrement jolie avec sa voûte gothique.

L’arrêt suivant (G) se trouve à Store Rise.

roadtrip danemark église store rise aero

Juste à côté de l’église, au bord du parking, un discret panneau blanc indique un dolmen. En suivant le chemin indiqué, on tombe sur champ, dans lequel on voit :

  • -un monticule de terre en forme de bateau viking. Les archéologues ont confirmé qu’un bateau viking aurait pu être brûlé et enterré à cet endroit.
  • – des sépultures néolithiques datant d’environ 3500 av JC. Les historiens estiment qu’autrefois, l’ile d’Aerø comptait plus d’une centaine de ces tombes préhistoriques. Aujourd’hui, seules 13 subsistent.

store rise aero

Puis on redescend vers la mer, en direction de Risemark. On peut y voir les 3 seules éoliennes de l’île, qui fournissent à elles seules, la moitié de l’énergie électrique de l’île !

roadtrip danemark éoliennes aero

La plus basse partie de la pâle, en position basse, est à 100 m du sol. Imaginez les géants qui se dressent devant nous !

Sur le chemin des chevaux nous observent !

roadtrip danemark chevaux aero

Marstal, Ommel et retour vers Aerøskøbing

Enfin, on rejoint Marstal. La route longe des moulins à vent (I)

A Marstal, nous nous arrêtons pour voir la plus grande surface de capteurs solaires du monde pour le chauffage (A). On ne peut pas dire que ce soit réellement touristique, ni beau, ni rien du tout. D’ailleurs, il n’y a même pas de point de vu. Mais voir en un seul lieu autant de surface de capteurs (18365m²), cela reste impressionnant.

Marstal aero énergie

L’église de Marstal (B) mérite également un arrêt. Elle date de 1738 et est dédiée aux marins. Comme dans beaucoup d’églises sur les îles danoises, des maquettes de bateaux sont suspendues au dessus de l’allée centrale. Mais la particularité de cette église est la mezzanine en bois qui permettait aux marins qui venaient aux offices de se sentir comme sur un navire. Sur le triptyque derrière l’hôtel, les apôtres de Jésus ont le visage de marins de Marstal qui avaient à l’époque servi de modèles au peintre.

S’il vous reste du temps, vous pouvez vous arrêter au musée de la marine. Vous pourrez y voir des centaines de maquettes de bateau exposées, des tableaux… Du musée, vous avez vue sur le port. La digue a été construite pierre par pierre en 1825 par les marins aidés par les fermiers de la région, alors que malgré les besoins, l’état refusait de construire un port. L’entrée est libre mais nous n’avons pas eu le temps de nous y arrêter.

Enfin, 6km nous séparent d’Ommel. Une jolie petite ville possédant deux ports : Strandbyen Havn (D) et Kleven Havn (E). L’arrêt est agréable, mais pas indispensable.

Nous terminons la balade en rentrant à Aerøskøbing

Visite d’Aerøskøbing et presqu’île d’Urehoved

Aerøskøbing est notre coup de cœur au Danemark, avec Skagen. Peut-être à cause de sa lumière si particulière, de ses vieilles maisons semblant tout droit sortir d’un conte de fée, des nombreuses maisons avec des rétroviseurs aux fenêtres, pratique : les gens n’ont plus besoin de se lever pour voir qui sonne à la porte, des couchers de soleil magiques sur la presqu’île d’Urehoved… Alors, je vous laisse découvrir par vous même en image ?

Le port :

roadtrip danemark aeroskobing

Les ruelles typiques bordées de maisons de toutes les couleurs :

roadtrip danemark découverte aeroskobing

A noter : cette ancienne et surprenante tradition aéroskobienne de fixer des petits miroirs aux fenêtres…Plus besoin de se lever pour voir qui sonne à la porte !

De très vieilles maisons, dont celle-ci, sortie tout droit d’un conte de fées :

vieille maison aero

Le plus ancien bureau de poste du Danemark :

plus ancien bureau de poste du danemark

Presqu’île d’Urehove :

presqu ile urehove aero

 

Pour aller plus loin : 10 activités pour toute la famille sur l’île d’Aerø (à paraître)

 

Taggé .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

35 réponses à roadtrip au Danemark, jour 2 : une journée sur l’île d’Aerø

  1. Wouah sacrée voyage. En vélo en plus 🙂 Merci de nous faire découvrir ça.

  2. Rubigny dit :

    Coucou
    Une jolie ballade dis donc.
    Sympa les photos 🙂

    Tu as bien profité j’espère ? Bisous

  3. crozaclive dit :

    C’est exactement un lieu de vacances que mon homme souhaiterait… un peu sauvage, de la tranquillité…. et pour moi, les magnifiques paysages…un beau billet que me fait rêver

    • Plume dit :

      C’est exactement ça. On est un peu hors du temps, là bas.
      Le Danemark ne me faisait pas rêver avant d’y partir. On ne trouve que très peu d’infos sur cette destination, et si ça peut aider les gens à se décider, tant mieux !

  4. c’est beau et chargé d’histoire ! Tu conseilles d’y aller à quelle période ?

    • Plume dit :

      Plutôt l été, juin à septembre, si on considère le climat.
      Après les danois reprennent l école mi aout, donc certains musées, parcs ou églises ne proposent parfois plus d animations, ou ouvrent moins longtemps fin aout.
      Ou sinon décembre pour profiter de l’ambiance de Noël…

  5. Dress Me dit :

    Hello, les paysages sont magnifiques. Voici un coin que j’aimerais visiter moi aussi !

  6. Le Danemark, un bien joli que je n’ai encore jamais visité (j’adorerai pouvoir voyager…. un jour qui sait?)
    J’aime ce que tu montres: ces espèces emplis de verdure, ces jolies couleurs! et quelle curieuse tradition ce miroir aux fenêtres?! (quoique très utile ;))
    Merci pour la balade à vélo (voilà qui plairait à chéri)!

    • Plume dit :

      La tradition veut que ce soit pour voir qui sonne à la porte sans se déplacer… En mode mauvaise langue (et adepte des potins), je dirais que ça permet de voir ce qui se passe dans la rue sans se faire voir… et effectivement, c’est bien pratique lol

  7. Merci pour ton partage d’expérience ça me tente vraiment bien

    • Plume dit :

      C’est un très beau voyage. Rien de farfelu, rien de loufoque, rien de grandiose. Juste de la simplicité, un grand respect de l’autre, un calme apaisant… C’était ce dont on avait besoin à ce moment là.
      Heureuse que ça te tente… qui sait, peut-être un jour cela se concrétisera ?

  8. On a failli partir en road trip au Danemark pour les vacances! Mais c’est un projet qui reste dans un coin de notre tête pour les années à venir ^^

    • Plume dit :

      Et bien super, je suis en pleine numérisation de mon carnet de voyage, il sortira 1 article par semaine, celui-ci est donc le 1er d’une longue série. N’hésite pas si tu as besoin de conseils.
      Le Danemark est un magnifique pays. Il n’y a rien de vraiment grandiose, mais c’est tellement calme, simple… J’en garde un souvenir impérissable.

  9. Coucou! Sublime photo! Tu nous fais voyager avec toi, une destination à penser et à faire! En plus en vélo, j’adore ça!

  10. flou dit :

    J’adore les îles et il n’y a rien de mieux que de les découvrir à vélo! (sauf quand les pistes longent la route… mais pourquoi font-ils ça?)

    • Plume dit :

      Sur cette île, je n’ai même pas le souvenir d’avoir croisé une seule voiture en marche… Sauf au niveau du ferry. Je les soupçonne de faire partie d’un autre espace temps !

  11. journal d'une ronde astucieuse dit :

    merci pour cette découverte, à travers tes articles je découvre le danemark, merci encore

  12. Coucou très joli ce road trip en tout cas, jolie découverte

  13. peggy vanderhispallie dit :

    coucou je comprend tout a fait ton coup de coeur vu tes photo’s c’est le genre de villes typiques que nous aimons quand t’on va en vacances
    bonne soirée

  14. Louloutediary dit :

    Je n’ai jamais visité le Danemark mais ça me tenterais bien ! Merci pour cette jolie ballade.
    J’adore le coup du miroir aux fenêtres, pas bête du tout ! Chez nous, au Portugal, aucune discrétion, le voyeurisme est un sport national haha !
    Bonne soirée
    Elsa

  15. C’est magnifique ! Tu m’as fait voyager avec ton billet mais tu m’as surtout donné envie d’aller en vacances là-bas !

  16. Oh trop génial tu me donnes envie de découvrir ce pays aussi. Merci pour ton article

  17. Je ne suis jamais allée dans ce pays, mais ton article me donne envie d’y aller !

  18. et bien voilà une destination à laquelle je n’aurai pas pensé, mais qui m’a l’air superbe à faire en famille !
    Pour le coup de l’église à visiter selon tripadvisor, j’ai souvent remarqué que parfois on va voir qqc qui nous demande des détours pour « pas grand chose », mais ma foi du coup, même en sachant cela, je pense que l’on irait car j’aimerai bien lever ma tête vers le 3eme banc 😀 lol

    Pour les miroirs aux fenetres j’en connaissais qui faisait cela aussi dans mon village 😀 mais eux, c’était pour voir qui arrivait (sans sonner)

    merci beaucoup pour ton article très détaillé qui donne envie de voyager (sur mon blog aussi on adore ça 😉 )

    http://www.chagazetvous.com

    • Plume dit :

      A refaire, je crois que je m’y ré-arrêterai lol.
      Bon faut pas exagérer non plus, elle n’est pas moche, l’église, c’est juste que les églises danoises sont globalement très épurées et du coup, elles font un peu vide lol.