Conduire au Québec règles générales

Vous avez prévu du faire un road-trip au Québec, excellent choix ! Si conduire au Québec est relativement intuitif puisque toute les informations routières et les panneaux sont en français,  je vous recommande malgré tout de vous pencher un peu sur certaines règles bien particulières du réseau routier… En effet, commettre une infraction et se faire prendre n’est déjà pas drôle, mais se faire prendre pour une infraction commise de bonne foi c’est encore pire ! De plus la police est partout (surtout où on ne voudrait pas), et les amendes sont très salées !

Alors voici pour vous une petite série d’articles pour mieux appréhender la conduite au Québec.

Généralités sur le réseau routier québécois (mais c’est pratique à savoir)

Quelques trucs et astuces pour vous aider à vous repérer où que vous soyez

routes paires, impaires, à 2 chiffres, à 3 chiffres késako?

Pour circuler au Québec en dehors des grandes villes qui seront toujours indiquées par un panneau directionnel, vous devrez apprendre à fonctionner à la boussole ! La plupart des indications donnent un numéro de route et une direction (Nord-Sud-Ouest-Est).

D’une manière générale, les routes impaires sont orientées perpendiculairement au saint Laurent (d’Est en Ouest) et les routes paires suivent le fleuve (et sont orientées du nord au sud). Elles ont ensuite été numérotées d’ouest en est et du sud au nord (sauf exception bien-sûr ! )

  • – Les autoroutes sont numérotés de 0 à 99 et de 400 à 999.
  • – Les routes principales sont numérotées de 100 à 199.
  • – Les routes secondaires sont numérotées de 200 à 399. La série des 200 est au sud du Saint Laurent, la série des 300 est au nord.

Vous pouvez télécharger les cartes officielles du Québec avant de partir, ça peut toujours être utile !

Routes à péage

conduire au Québec signalisation routière Québec expériences en famille

D’une manière générale, les routes québecoises ne sont pas payantes sauf certains ponts (bien signalés). Pour éviter certains pièges cependant, je vous invite à lire mon article sur le pont à péage de l’A25

 

La numérotation des rues

Comme en France, on trouve d’un côté de la route, les nombres paires, de l’autre les nombres impaires.

Au Québec par contre, comme plus généralement au Canada, et aux États-Unis (certainement ailleurs aussi), les rues conservent leur nom, même si elle traversent plusieurs villes. Il n’est donc pas rare de voir des numéros à 4 chiffres !

Je suppose pour éviter les rues à 5 ou 6 chiffres, celles-ci sont parfois coupées en deux : une partie ouest, et une partie est. Alors attention, si vous êtes au 400, route xx Est et que vous voulez aller au 400, route xx Ouest, vous devrez passer 800 numéros !

Une dernière particularité pour la route ? la numérotation dans les villes quadrillées comme Montréal ! Le boulevard Saint Laurent (et ses environ 12 000 numéros) coupe Montréal en deux : d’un côté les rues Ouest, de l’autre les rues Est. Un immeuble situé au 1600 rue Saint Urbain sera à la même hauteur que tous les immeubles 1600 des rues parallèles !

couleur des pancartes

signalisation routière Québec expériences en famille

Tout d’abord, les pancartes vertes : elles indiquent une destination : une ville ou une sortie d’autoroute.

 

i-495-33

Viennent ensuite les pancartes brunes : elles indiquent des stations services, des haltes routières et tous les autres équipements publics touristiques.

 

signalisation routière Québec expériences en famille

Puis suivent les pancartes bleues. Elles indiquent des destinations ou des activités touristiques : hébergement, attractions majeures, spa, etc. Elles indiquent également les circuits et routes thématiques mis en place par le ministère du tourisme comme la route des navigateurs, la route des baleines, la route des phares, etc… N’hésitez pas à les découvrir.

signalisation routière Québec expériences en familleEnfin, les pancartes rouges indiquent des équipements d’urgence. On en trouve notamment sur certaines sections d’autoroutes à Montréal.

Stations d’essence

Sur le réseau principal et sur les autoroutes, les stations d’essence sont souvent (très) nombreuses. Mais pas toujours, surtout en Haute Gaspésie… Par exemple sur la 132, point de station d’essence entre Sainte Anne-des-Monts et quasiment Gaspé, soit environ 200 km (un panneau à la sortie de la ville nous prévient). Mieux vaut avoir prévu ! Sinon, à part cela, quand il y en a, les stations sont en bordure de route. Le plus souvent elles sont ouvertes 24h/24 et elles font aussi dépanneur. Certaines, surtout les plus reculées offrent des services supplémentaires par exemple le lavage du pare-brise.

Une astuce pour savoir de quel côté est votre réservoir à essence : observez l’icône de la pompe à essence : le pistolet (ou une flèche) se trouve du côté de la trappe à essence !

Conduire au Québec : quelques règles élémentaire sur le réseau

Règles générales

Le permis de conduire

Un touriste peut conduire au Québec avec son permis étranger (valide) pendant 6 mois consécutifs. Il est limité alors à conduire le type de véhicule autorisé par son permis.

Si le permis n’est pas rédigé en français, il est recommandé de l’accompagner d’un permis international.

Pour un séjour de plus de 6 mois, veillez avant votre départ à obtenir un permis de conduire international. Vous pourrez alors conduire aussi longtemps que votre permis international est valide.

Ceinture de sécurité et enfants

Le port de la ceinture de sécurité n’est pas obligatoire lors d’une manœuvre de recul, et seulement le temps de l’effectuer.

signalisation routière Québec expériences en familleLe reste du temps, la loi est claire : toute personne doit porter correctement la ceinture de sécurité dont est équipé le siège qu’elle occupe dans un véhicule routier en mouvement. C’est le conducteur qui est responsable de ses passagers.

Les enfants qui mesurent moins de 63cm en position assise (des fesses au sommet du crâne) doivent être assis dans un siège auto adapté à leur taille et à leur poids. Le siège auto doit répondre aux normes canadiennes et sa date de validité ne doit pas être passée. De ce fait, je vous conseillerai de vous procurer un siège auto sur place plutôt que de transporter le vôtre qui est aux normes européennes en avion. En cas d’accident, ce que je ne vous souhaite pas, tout est plus simple quand on entre dans les cases !

En taxi, à défaut d’utiliser un siège auto, les enfants dès lors qu’ils tiennent assis droits doivent être attachés. Les bébés doivent être dans les bras d’un adulte.

Limitations de vitesse

Un petit point sur les principales limitations routières :

  • – en ville : 50km/h
  • – sur le réseau secondaire : 90km/h
  • – sur les autoroutes et routes à chaussée séparée : 100km/h

Elles sont écrites en noir sur fond blanc en km/h. Quelques exemples de panneaux que vous pourrez retrouver :

signalisation routière Québec expériences en famille

Tous les signaux d’avertissement (hors travaux) sont des losanges jaunes. Il s’agit ici d’un signal avancé de limite de vitesse. Il indique à l’avance une zone où la vitesse est diminuée d’au moins 30km/h et la vitesse but. Par exemple, si la vitesse sur la route est de 100km/h, et qu’on doit arriver sur une zone à 30km/h, la vitesse sera diminuée de 70km/h, on trouvera ce panneau. Si par contre, la vitesse de la route est de 50km/h et qu’on doit arriver sur une zone à 30km/h, la vitesse ne sera diminuée que de 20km/h, la diminution de vitesse ne sera pas annoncée.

p-070-2-1004

Il s’agit du panneau de limitation de vitesse le plus courant. Il annonce la vitesse maximale à laquelle une route peut être empruntée.

A 100km/h, il s’agit ici d’une autoroute ou d’une route à chaussée séparée. En pratique, de nombreux automobilistes roulent entre 110km/h et 120km/h. Ça a l’air, dans les faits, toléré par les autorités…bien qu’au dessus de ce qui est permis. A vous de voir, mais les amendes sont très dispendieuses.

 

p-70-3-a5

Là c’est un panneau qu’on trouve essentiellement en zone scolaire. Il indique le taux de vitesse autorisée ainsi que les périodes durant lesquelles cette limite est applicable, conformément aux articles 328 et 329 du Code de la sécurité routière (RLRQ, chapitre C-24.2) ou, le cas échéant, aux règlements municipaux.

Le plus souvent, la limite est de 30km/h

 

signalisation routière Québec expériences en famille

Voici un panneau quelque peu différent. Il s’agit d’un panneau de vitesse recommandée.

Il est obligatoirement accolé à un autre panneau expliquant pourquoi cette vitesse est recommandée : virage serré, route abîmée, obstacle, bretelle de sortie…

 

signalisation routière Québec expériences en famille

Que vous dire de plus sur les vitesse ? Attention aux nombreux agents de police qui se cachent près des autoroutes…Ils sont vraiment partout !

Attention également : la France n’est pas le seul pays adepte des photos souvenirs (je pense que vous auriez reconnu de vous même le panneau, mais je vous le montre quand même).

 

Une dernière chose : les distances à parcourir sont souvent très importantes… Et à 100km/h c’est encore plus long ! Alors essayez d’en profiter pour admirer le paysage !

Portable et cigarette au volant

img_4813Le simple fait, pour un conducteur, d’avoir un portable entre les mains alors qu’il est sur la route, est une infraction. Et ce, même si la voiture est immobilisée à un feu. Seuls les téléphones entièrement mains-libres (et pas seulement munis d’un kit) sont autorisés. L’amende est de 80 à 100$ en 2016.

 

img_4816En novembre dernier l’Assemblée Nationale a voté une série de nouvelles lois sur la cigarette. Depuis le 26 mai 2016, il est notamment interdit de fumer en voiture en présence de mineurs de moins de 16 ans.

 

 

Alcoolémie

On ne plaisante pas avec l’alcool au Québec ! D’ailleurs ici, ce sont à la fois le Code Criminel et le Code de la Sécurité Routière qui s’appliquent.

Le Code criminel dit qu’une infraction est commise par un conducteur :

  • – lorsque sa capacité de conduire ce véhicule […] est affaiblie par l’effet de l’alcool ou d’une drogue ;
  • – lorsqu’il a consommé une quantité d’alcool telle que son alcoolémie dépasse quatre-vingts milligrammes d’alcool par cent millilitres de sang.

Pire que ça, la loi entend par conducteur : celui qui est assis à la place du conducteur (même si le véhicule est en panne ou arrêté), celui qui se  trouve dans son véhicule – même endormi sur la banquette arrière – et a la possibilité de le mettre en marche, ou même celui qui a seulement l’intention de prendre le volant, par exemple celui qui déneige son véhicule ou met des choses dans le coffre…

Le Code de la Sécurité Routière prévoit des sanctions administratives : suspension du permis, saisie du véhicule…

En pratique, donc, se faire arrêter au Québec pour alcool au volant est très grave. Alors si vous avez un doute en sortant de soirée, rentrez à pied, en transport en commun, ou confiez les clefs à quelqu’un qui a pas bu… Bref comme en France, sauf qu’au Québec, les peines sont beaucoup beaucoup plus lourdes.

 Stationnement

Attention, le stationnement peut parfois s’avérer complexe, et particulièrement dans les grandes villes. Regardez donc bien les panneaux avant de vous garer : si à un endroit le stationnement est autorisé, ce n’est pas forcément le cas 2 mètres plus loin. Ou alors, ce sera possible dans 1h, ou peut être tout de suite mais pour 30 minutes seulement ? Non ça dépend, ça ne dépasse pas toujours !

Alors quelques exemples pour vous préparer. Commençons par des exemples d’interdiction de stationnement :

signalisation routière Québec expériences en famille

Il existe aussi des interdictions de stationnement avec exception (par exemple sauf véhicule électrique, sauf personnes atteintes de déficiences physiques) :

signalisation routière Québec expériences en famille

Et enfin, reste les zones où le stationnement est autorisé, mais réglementé :

signalisation routière Québec expériences en familleA part cela bonne nouvelle, les parcmètres sont presque toujours gratuits le dimanche !

Que faire en cas de…

Pannes

Crevaison ? Fuite de liquide ? Panne d’essence ? Rangez-vous dans un endroit où vous êtes visibles, mettez vos feux de détresse et ouvrez votre capot.

Si vous avez loué votre véhicule à une agence, vous bénéficiez d’un service d’assistance-routière. Appelez le numéro qui vous a été fourni. L’assistance cherchera elle-même l’entreprise de remorquage la plus proche et il ne vous en coûtera rien.

signalisation routière Québec expériences en familleSans assistance, vous pouvez faire le 411, il vous sera alors proposé des entreprises de remorquage, mais vous devrez payer le remorqueur dès qu’il arrive.

Attention, certaines routes au Québec sont des zones de remorquage exclusif, par exemple, les autoroutes et certaines sections de routes privées. Le numéro du remorqueur est alors écrit sous le panneau signalant le remorquage exclusif.

Accidents

Une fois vos esprits retrouvés, s’il n’y a pas de blessé vous devez remplir un constat à l’amiable.

S’il y a un ou des blessé, il est obligatoire d’alerter le 911. Ce sera alors la police qui rédigera le constat.

Si vous avez eu un accident tout seul (oui oui ça arrive), par exemple : heurt avec un animal de plus de 25kg, ou avec un véhicule inoccupé, vous devez le signaler vous-même à la police.

__________________________________

Je crois avoir fait le tour des règles générales régissant le réseau routier québécois. Si vous voyez autre chose, n’hésitez pas à m’en faire part, que je le rajoute.

Rendez-vous bientôt dans un nouvel article traitant de la signalisation routière au Québec !

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *