Découverte du Jura en famille : musées, lacs, cascades, sources, paysages…

J’ai découvert le Jura, seule, il y a quelques années. C’était pendant mes études, lors d’un stage de géologie. La chance ? Euh comment dire…

Une bonne dizaine d’années plus tard, je me souviens du rythme infernal, 8h – 20h tous les jours, de ces longues heures à crapahuter en pleine chaleur à la recherche de cailloux, et pire, de celles passées en plein soleil à observer, immobile, un pont. Un pont quoi ! Et je n’ai pas compté, mais on a sans doute dépassé le millier de virage en bus…sans sac à vomi ! Et cette soirée où après avoir marché quasiment 15km, on nous servait à 21h, une soupe et une salade !!!

Pour autant, je me souviens également de cette verdure, de ce calme, de ces paysages totalement influencés par l’eau… En fait, le Jura, c’est beau !

Je vous propose donc deux séjours de quelques jours, le premier vous permettra de vous familiariser avec l’histoire géologique de la région… En cliquant sur les liens, vous trouverez de quoi impressionner votre famille en faisant parler les cailloux. Le second est axé découverte en famille… parce qu’il faut bien le dire, les enfants avant 3 ans, les cailloux, ils s’en fichent royalement (ou les mangent !)

Le Jura sans enfants ou pour les passionnés de paysages et de géologie

Circuit en itinérant, avec au programme :

  • – les dolines et marmites de géant de Lancrans (formes superficielles de dilution de la roches)
  • – le lac de Lamoura alimenté par le sous-sol
  • – les sources et les cascades, notamment la source du Doubs et les gorges de la Langouettes
  • – le lac de Nantua et le Coiselat, qui illustrent l’érosion glaciaire
  • – la combe d’Orvaz, sur la route de Mijoux (vallée creusée au sommet et dans l’axe d’un pli anticlinal)
  • – le viaduc de Nantua qui traverse une cluse
  • – le mont Bayard et le mont Chabot
  • – le val de Lamoura
  • – le pli déversé des gorges de la Langouette
  • – le chapeau du gendarme, le pli coffré entre le Mont Bayard et le mont Chabot

Jour 1 : Vouglans : le lac et le barrage

Jour 2 : Lancrans : perles de la valserine et pont des Oulles

Jour 3 :

Jour 4 :

Le Jura avec des enfants

Jour 1 : Avec la fatigue du trajet, quoi de mieux que commencer ce weekend prolongé par visiter le musée de la vache qui rit à Lons le Saunier ?

Jour 2 : cascade du hérisson suivi par les traces de dinosaures à Loulles

Jour 3 : Baume-les-messieurs

Jour 4 : randonnée au pic de l’aigle

 

Taggé , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *